Questions fréquentes sur votre Revenu garanti

Vous retrouvez-vous en incapacité de travail en tant qu'indépendant ? Alors vous devez vous contenter d'une modeste allocation de votre mutualité, qui ne couvre généralement pas les frais. Saviez-vous qu'il existe une protection complémentaire rassurante, qui vous garantit un revenu lorsque vous ne pouvez pas travailler en raison d'une maladie ou d'un accident ?

Pourquoi un Revenu garanti est-il une bonne idée ?

C'est très simple. Parce que vous vous protégez vous-même contre un coup dur qui peut vous arriver en tant qu'indépendant, chef d'entreprise ou profession libérale : une perte de revenu due à une incapacité de travail. Si vous ne pouvez pas travailler en raison d'une maladie ou d'un accident, vos revenus disparaissent. Alors que vous devez continuer à payer vos frais fixes et les dépenses du ménage.


Il est fort probable que cela vous arrive aussi. Selon le journal De Tijd, une étude de l'INAMI démontre qu'à peu près un Belge sur deux se retrouve une fois ou l'autre pendant plus d'un mois en incapacité de travail. La faute incombe le plus souvent à des troubles musculaires et de la colonne, des problèmes psychiques et des maladies cardiovasculaires. Vous courez des risques même en effectuant un travail de bureau.


Si cela vous arrive, l'assurance Revenu garanti vous procure une sécurité, pour vous et votre famille. Vous recevez chaque mois un montant supplémentaire, en plus de l'allocation de votre mutualité. Et pendant cette période, Xerius rembourse les primes que vous versez pour votre assurance Revenu garanti.





Comment fonctionne votre assurance Revenu garanti ?

Comme son nom l'indique, l'assurance Revenu garanti protège vos revenus en tant qu'indépendant si vous ne pouvez pas travailler en cas de maladie ou après un accident. Vous recevez alors chaque mois un revenu de remplacement, en plus de l'allocation éventuelle de votre mutualité.




Devez-vous remplir certaines conditions ?

En effet. Ainsi, vous devez être domicilié en Belgique et vous devez avoir moins de 55 printemps.




À quel point êtes-vous bien protégé avec un revenu garanti ?

Pour le dire sans détours : de manière extrêmement rassurante. La couverture vaut 24 heures par jour, 365 jours par an, pour les maladies physiques et mentales, et pour les accidents. De plus, vous bénéficiez chez Xerius d'une garantie invalidité étendue, qui vous protège en cas d'incapacité de travail tant physiologique qu'économique. Vous ne pouvez pas travailler en raison d'une maladie ou d'un accident ? Les deux critères obtiennent un pourcentage. Vous recevez une allocation sur la base de la hauteur des deux chiffres.




Quelle est la différence entre une incapacité de travail physiologique et économique ?

Physiologique signifie corporel : vous ne pouvez pas travailler à cause d'un problème physique. L'incapacité de travail économique a trait aux conséquences de cette incapacité de travail physiologique pour vos revenus. 

CONSEIL

Les deux critères ne sont pas toujours en parallèle. Un comptable qui perd un doigt présente une incapacité de travail de quelques pour cent, mais pas d'incapacité économique parce qu'il peut souvent simplement continuer à faire son travail. Il en va tout autrement pour un pianiste qui perd un doigt. Sur le plan corporel, il présente également quelques pour cent d'incapacité, mais sur le plan économique, il est hors combat à 100 %.

Quels risques sont couverts par votre assurance Revenu garanti ?

Principaux risques couverts par le revenu garanti

  • la perte ou la diminution de vos revenus professionnels.
  • la perte ou la diminution du chiffre d'affaires de votre société si vous êtes seul responsable en tant que chef d'entreprise d'au moins 95 % du chiffre d'affaires.
  • l'impossibilité de continuer à rembourser un emprunt.
  • la plupart des sports, à l'exception de certaines activités à risque.

Principaux risques non couverts par le revenu garanti

  • une incapacité de travail de moins de 25 %.
  • une incapacité de travail physiologique sans incapacité économique.
  • les risques exclus comme : la chirurgie esthétique, l'alcoolisme, la tentative de suicide, les maladies préexistantes.
  • êtes-vous déjà en incapacité de travail au début du contrat ? Le cas échéant, vous ne pouvez plus recevoir d'allocation pour cette maladie.
  • vous pouvez travailler normalement, mais vous avez une maladie qui pourrait entraîner une incapacité de travail plus tard ? Le cas échéant, la balle est dans le camp de notre conseiller médical. Il base sa décision sur un questionnaire spécifique.



Quelles options pouvez-vous personnaliser ?

Vous pouvez comparer votre assurance Revenu garanti à une pizza, dont le fond se compose de la garantie invalidité étendue. Vous choisissez vous-même ce que vous rajoutez : la garantie, l'allocation, le délai de carence, la durée et le type de rente.


Vous trouvez qu'il est difficile de trancher ? C'est parfaitement compréhensible. C'est pourquoi nos experts vous donnent volontiers un coup de main. Contactez-les pour plus d'informations et ils vous concocteront une pizza parfaitement adaptée à vos besoins.

Prenez rendez-vous

Votre garantie : pour quoi voulez-vous vous assurer ?

Si vous optez pour une protection en cas de maladie et d'accident, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles : vous bénéficiez de la protection la plus étendue. Avez-vous déjà une assurance accidents ailleurs ? Une option consiste alors à prendre seulement une garantie maladie. Vous êtes passionné par un hobby qui implique un peu plus de risques, comme la plongée, la voile ou la moto ? Vous pouvez l'inclure dans votre police.



Votre allocation : combien voulez-vous recevoir si vous ne pouvez plus travailler ?

Vos revenus nets forment une bonne base de départ. Vous pouvez assurer jusqu'à 80 % de ce montant.



Votre délai de risque propre : dans quel délai voulez-vous recevoir une allocation ?

C'est déjà possible après 1 mois d'incapacité de travail. Si vous possédez des réserves propres, vous pouvez également opter pour une allocation après 2, 3, 6 ou même 12 mois. Plus ce délai de risque propre est long, plus votre assurance devient avantageuse.


Vous pouvez également opter pour une « franchise anglaise ». Dès que vous êtes hors circuit depuis plus d'un mois, vous recevez rétroactivement une allocation, à partir du premier jour de votre incapacité de travail. Le délai de risque propre est ainsi entièrement éliminé, de sorte que vous ne vous retrouvez aucun jour sans revenu.



Votre durée : pendant combien de temps avez-vous besoin de l'assurance ?

Une assurance Revenu garanti dure généralement jusqu'à votre 65e anniversaire. Mais vous pouvez aussi opter pour 60 ou 55. Elle est alors évidemment un peu plus avantageuse, mais vous courez le risque de ne pas être assuré lorsque le risque d'incapacité de travail est le plus élevé.



Votre type de rente : adaptez encore mieux votre allocation à votre situation.

  • Option 1 : rente constante
    Avec cette option, le montant que vous avez choisi est fixe, tout comme la prime que vous payez et l'allocation que vous recevez. Vous savez donc toujours où vous en êtes. Il s'agit aussi de l'option la plus avantageuse.

    Par exemple : Les 12 000 euros d'allocation au début du contrat restent 12 000 euros d'allocation à la fin du contrat.
  • Option 2 : rente croissante
    À cause de l'inflation, la vie est plus chère, et ce type de rente en tient compte. Tant qu'il ne se passe rien, votre allocation reste la même. En cas d'incapacité de travail, votre allocation augmente chaque année de 1, 2 ou 3 % (au choix). Pour cette formule, vous payez une prime un peu plus élevée.

    Par exemple : vous optez pour une allocation de 12 000 euros. Celle-ci reste de 12 000 euros tant que vous n'êtes pas en incapacité de travail. Si vous vous retrouvez en incapacité de travail, vous pouvez faire grimper l'allocation de 1 % la première année, pour atteindre 12 120 euros. L'année suivante, il y aura de nouveau 1 % en plus par rapport au montant initial, donc 12 240 euros. Et ainsi de suite.
  • Option 3 : rente croissante idéale
    Cette option ne tient pas seulement compte de l'inflation, mais également d'un revenu croissant. Afin de compenser cet accroissement de la prospérité en cas d'incapacité de travail, votre allocation augmente chaque année de 1 %, 2 % ou 3 %, même si vous n'êtes pas malade. La prime augmente évidemment aussi dans le même temps.

    Par exemple : vous optez pour la rente croissante idéale de 2 % ? Le cas échéant, votre allocation augmente automatiquement de 12 000 euros à 12 240 euros pour l'année prochaine, et à 12 480 euros pour l'année suivante. Et ainsi de suite.

Un critère crucial : le risque de votre profession

Il va de soi que certaines professions impliquent plus de risques que d'autres. Ainsi, le risque qu'un couvreur se retrouve en incapacité de travail est beaucoup plus grand que pour un avocat. Plus le risque est grand, plus il est probable que vous payiez davantage pour votre assurance Revenu garanti.

Qu'en est-il de votre avantage fiscal ?

Avez-vous une société ? Le cas échéant, il est souvent intéressant de faire payer la prime par votre entreprise. En tant que chef d'entreprise, vous optez généralement pour les frais forfaitaires dans l'impôt des personnes physiques, de sorte que vous ne pouvez pas déduire séparément la prime du Revenu garanti. En revanche, l'entreprise peut introduire la prime dans l'impôt des sociétés, sans qu'elle ne se transforme en un avantage privé imposable. Vous pouvez également introduire la taxe sur la prime levée par le fisc – 9,25 % sur chaque prime – dans l'impôt des sociétés.


Vous êtes indépendant sans société ? Le cas échéant, vous pouvez déduire les primes pour votre assurance et la taxe sur la prime en tant que frais professionnels réels dans l'impôt des personnes physiques. Vous jouissez alors d'un avantage fiscal au taux marginal.


Comme son nom l'indique, le revenu de remplacement est un revenu. Vous le déclarez donc comme revenu de remplacement ou revenu professionnel dans l'impôt des personnes physiques. Il va de soi que Xerius vous remet les attestations fiscales appropriées pour tout.



De quels avantages profitez-vous chez Xerius ?

Une garantie étendue en cas d'invalidité

Vous recevez une allocation complète déjà à partir de 66 % d'incapacité de travail. Ça va mieux, et vous reprenez vos activités à temps partiel ? Alors vous continuez à recevoir une allocation, basée sur votre pourcentage d'incapacité de travail. Votre allocation ne s'arrête que lorsque ce chiffre passe sous les 25 %.




L'esprit tranquille, à tout moment et en tout lieu.

Vous êtes toujours protégé par votre assurance, où que vous vous trouviez, quoi que vous fassiez. 365 jours par an, 24 heures sur 24, dans le monde entier, tant à des fins privées que professionnelles. Donc également lors d'une balade à vélo entre amis dans la région ou lors d'un trekking en Alaska. Et à propos de soulagement : pendant votre incapacité de travail, Xerius rembourse les primes que vous versez pour votre assurance Revenu garanti.




Pas de mauvaises surprises

Votre prime reste identique pendant toute la durée de votre contrat. Vous n'avez donc pas à vous tracasser d'augmentations subites ou de primes de risque déguisées.


Le chemin le plus rapide vers votre Revenu garanti

De plus amples informations ? Une offre sur mesure ? Remplissez le formulaire ci-dessous, et nous nous en occupons. Si vous acceptez notre proposition, nous démarrons votre police personnelle.


Cela s'accompagne parfois d'un peu de paperasse. Il suffit toutefois de remplir un questionnaire si vous

  • avez moins de 46 ans, et si vous voulez un revenu garanti inférieur à 25 000 euros par an ;
  • avez 46 ans ou plus, et si vous souhaitez moins de 15 000 euros par an de revenu garanti.

Vous voulez assurer un montant supérieur ? Xerius peut alors demander – à nos frais évidemment – un examen médical. Découvrez de plus amples informations ici.


Une fois cette paperasse terminée, vous recevez votre police avec une proposition de protection et une demande de paiement. La protection commence dès que nous avons reçu votre premier paiement.



Votre choix

Données personnelles