Informations indispensables sur votre Pension complémentaire libre pour indépendants

En tant qu'indépendant, vous devez constituer vous-même une pension suffisante. La Pension complémentaire libre pour indépendants est indispensable à cet égard. Lisez ici pourquoi cette formule vient en tête du plan de pension de tout indépendant.

La Pension complémentaire libre pour indépendants est-elle intéressante pour vous ?

Une PCLI est indispensable pour tout indépendant

Qualifier la PCLI – en toutes lettres la Pension complémentaire libre pour indépendants – « d'intéressante » serait faire injustice à cette formule. La Pension complémentaire libre pour indépendants est tout simplement indispensable pour vous, en tant qu'indépendant. En effet, par le biais de celle-ci, vous faites bien plus que seulement compléter votre future pension. Vous réalisez également des économies sur vos impôts actuels.


Cette économie d'impôt est en outre maximale avec une Pension complémentaire libre pour indépendants. Le fisc rembourse jusqu'à 64 % de votre prime. Aucun autre produit ne vous offre un avantage fiscal aussi important.




Quelles conditions devez-vous remplir ?

Vous pouvez conclure une Pension complémentaire libre pour indépendants si vous

  • êtes indépendant à titre principal ;
  • ou conjoint aidant ;
  • ou indépendant à titre complémentaire à partir de votre quatrième année complète d'activité indépendante, et si vous payez des cotisations sociales forfaitaires suffisamment élevées (notamment le minimum de l'indépendant à titre principal).

Vous pouvez conclure une Pension complémentaire libre pour indépendants à tout âge. Allez-vous opter pour une PCLI sociale, avec une couverture supplémentaire en cas d'incapacité de travail ? Dans ce cas, vous ne devez pas avoir franchi le cap des 54 printemps.

Comment votre Pension complémentaire libre pour indépendants est-elle calculée ?

Vous versez chaque année une prime au choix pour votre capital de pension, avec un maximum de 9,4 % de votre revenu net imposable.


Pour simplifier, nous effectuons ci-dessous un calcul avec un exemple fictif. Un indépendant  de 27 ans, qui verse une prime mensuelle de 125 euros, ce qui correspond à une prime annuelle de 1 500 euros. 




Votre avantage à court terme : récupérez jusqu'à 64 % de votre prime

En effet, vous avez bien lu. Par le biais de la réduction d'impôt et des cotisations sociales moins élevées, vous pouvez récupérer jusqu'à 2/3 de votre prime. Cela signifie donc que l'État paie plus de la moitié de votre capital de pension !


Et ce montant augmente considérablement. Vous investissez par exemple dans une prime annuelle de 1 500 euros ?

  • Dans ce cas, vous bénéficiez d'une réduction d'impôt de 854 euros.
  • Vous ne payez donc que 646 euros vous-même.



Votre avantage à long terme : un beau capital de pension supplémentaire

Xerius majore les montants que vous versez d'un intérêt garanti, qui est beaucoup plus élevé que ce que vous recevez sur votre compte d'épargne à la banque. De cette manière, votre capital de pension grossit rapidement.


Avec votre prime annuelle de 1 500 euros, vous recevez un capital de 68 725 euros au moment de prendre votre retraite.

  • Et la nouvelle formidable est que vous n'en payez vous-même que 26 487 euros.
  • Le reste – 42 239 euros – provient des intérêts, de la réduction d'impôt et des participations aux bénéfices.



Calculez votre Pension complémentaire libre pour indépendants

L'exemple ci-dessus est un calcul sur la base d'un taux d'imposition marginal de 50 % et d'une taxe communale de 8 %, qui peuvent être modifiés à l'initiative du législateur ou du fisc. Vous aimeriez savoir quel pourrait être votre avantage exactement ? Calculez-le ici, sans engagement aucun.

Faites une simulation


Comparer la Pension complémentaire libre pour indépendants

Vous y trouverez un aperçu des différents types de PCLI. Le fondement reste toujours le même : vous épargnez de manière optimale pour votre pension. En fonction de votre choix, vous pouvez cependant mettre d'autres accents, comme la protection de vos revenus. De cette manière, votre formule correspond parfaitement à ce que vous trouvez important.


 

XERIUS RELAX4PENSION (PCLI ordinaire)

XERIUS RELAX4MORE (PCLI sociale)

XERIUS RELAX4LIFE (PCLI sociale)

Avantage fiscal

100 % déductible

100 % déductible

100 % déductible

Combien pouvez-vous verser ?

jusqu'à 8,17 % de vos revenus
(jusqu'à 3 291,30 euros par an)

jusqu'à 9,4 % (+15 %) de vos revenus
(jusqu'à 3 786,81 euros par an)

jusqu'à 9,4 % (+15 %) de vos revenus
(jusqu'à 3 786,81 euros par an)

Capital de pension

la prime sert à 100 % pour la constitution de la pension

la prime sert à 90 % pour la constitution de la pension

la prime sert à 80 % pour la constitution de la pension

Incapacité de travail

0 % (pas de couverture)

10 % (couverture de base)

20 % (couverture complète)

Frais d'activation

3 %

3 %

3 %

Rendement garanti

0,60 %

0,60 %

0,60 %






Les avantages exclusifs d'une Pension complémentaire libre pour indépendants chez Xerius

1. Votre avantage fiscal est maximal

Vous l'avez vu dans le tableau : dans une PCLI ordinaire (Xerius Relax4Pension), vous pouvez verser jusqu'à 8,17 % de votre revenu professionnel net imposable, avec un maximum de 3 291,30 euros. Dans une PCLI sociale (Xerius Relax4More et Xerius Relax4Life), il s'agit de 9,40 %, avec comme montant maximum 3 786,81 euros.


Ces montants sont en vigueur pour chaque assureur. Où se situe alors exactement l'avantage de Xerius ?


En tant que caisse d’assurances sociales, le fisc nous transmet chaque année vos revenus exacts. Nous pouvons ainsi calculer à la virgule près quelle prime vous permet de réaliser une économie d'impôt maximale. D'autres assureurs ne disposent pas de ces informations et ne peuvent donc travailler que de manière approximative, de sorte que vous ratez un avantage fiscal.


Vous êtes un indépendant débutant ? Le cas échéant, nous basons notre calcul sur vos revenus estimés de l'année en cours. Il s'agit aussi du montant sur lequel vous payez des cotisations sociales.


Vous êtes un indépendant établi ? Dans ce cas, votre prime est basée sur vos revenus effectifs des trois dernières années. Ce montant est adapté à l'inflation via un coefficient de revalorisation.




2. Vous définissez vous-même les versements de vos primes.

Le paiement de votre prime est libre, comme le nom de la formule l'indique. Vous choisissez vous-même si vous versez la prime fiscalement optimale proposée. Vous préférez payer un montant moins élevé ? Vous aimeriez sauter une année ? Vous décidez en toute liberté. Tenez seulement compte du fait que vous devez verser 100 euros au minimum pour obtenir une réduction d'impôt.


De plus, vous définissez aussi vous-même à quelle fréquence et à quel moment vous payez. Nous conseillons cependant de verser le plus possible le plus tôt possible dans l'année. Vous optimisez ainsi votre intérêt ainsi que votre participation aux bénéfices. Vous obtenez une réduction d'impôt pour chaque versement qui figure sur votre compte PCLI chez Xerius au 31 décembre.

Vous payez la prime en tant qu'entreprise ou en tant que particulier ?


En tant que chef d'entreprise avec une société, vous avez le choix : soit vous payez les primes en tant que particulier, soit votre société s'en charge. Dans ce dernier cas, les primes sont considérées comme un coût, de sorte que vous ne payez pas d'impôt des sociétés sur ce montant.


Pour vous en tant que chef d'entreprise, il s'agit d'un avantage de toute nature, qui est déductible dans l'impôt des personnes physiques. Votre salaire imposable n'augmente donc pas. Votre société doit cependant retenir un précompte professionnel sur les primes. En raison de la déductibilité dans l'impôt des personnes physiques, vous récupérez finalement ce précompte, mais seulement après trois ans.


Vous payez les primes en tant que particulier ? Dans ce cas, vous pouvez les introduire dans l'impôt des personnes physiques. Votre société a un peu moins de frais, de sorte que la base de l'impôt des sociétés est un peu plus élevée.

3. Votre pension est vraiment entre de bonnes mains

Votre capital est toujours en sécurité.

Vos primes se retrouvent dans une assurance-épargne de la branche 21. Votre capital est donc toujours protégé, même si le BEL20 venait à s'effondrer. De plus, vous recevez un rendement garanti qui est beaucoup plus élevé qu'à la banque.


Et vous bénéficiez encore d'une éventuelle participation variable aux bénéfices.

En tant qu'association, Xerius n'a pas d'actionnaires qui trépignent d'impatience à l'idée de toucher leur dividende. Nous versons le bénéfice éventuel à notre client : vous.





Convaincu ? Optez pour une PCLI chez Xerius !

Demandez votre proposition maintenant, et souscrivez en ligne en quelques étapes simples :

  1. Remplissez le formulaire ci-dessous.
  2. Nous vous envoyons dans la semaine votre proposition sur mesure par la poste.
  3. Vous êtes convaincu ? Veuillez alors renvoyer cette proposition signée.
  4. Xerius démarre votre police dès sa réception. Ainsi, vous épargnez pour votre capital de pension supplémentaire et vos impôts baissent directement.


Choisissez votre produit

Données personnelles

Règlement de solidarité

Conditions générales






Vous avez encore des questions sur votre Pension complémentaire libre pour indépendants ? Vous trouverez les réponses ici.

Questions concernant la fiscalité de votre Pension complémentaire libre pour indépendants

  • À quelles conditions puis-je bénéficier de l'avantage fiscal ?

    Vous devez pouvoir cocher 3 cases pour déduire les primes de vos impôts :

    • l'année dernière, vous avez versé au moins 100 euros dans votre PCLI ;

    • votre prime PCLI et vos cotisations sociales étaient sur le compte chez Xerius le 31 décembre ;

    • vos revenus sont plus élevés que la somme exonérée.

    Vous déclarez le montant des primes versées dans votre impôt des personnes physiques. À cet effet, vous recevez une attestation fiscale de notre part. Votre prime PCLI est également mentionnée sur votre attestation de cotisations sociales payées.

     

    Encore plus important à savoir : c'est le fisc qui décide de votre avantage fiscal, et malheureusement pas Xerius.

  • Quelle partie de ma prime puis-je récupérer via mon avantage fiscal ?

    Tout dépend de votre situation personnelle et de vos revenus. Vous déduisez la prime au taux d'imposition marginal (maximum 50 % + taxe communale). La prime est en outre déduite de vos revenus nets, de sorte que vous payez aussi moins de cotisations sociales (jusqu'à 20,5 % + frais de fonctionnement ASTI).

     

    Si vous additionnez les deux avantages fiscaux, vous pouvez récupérer jusqu'à 64 % de votre prime. Dans le tableau* ci-dessous, vous voyez l'avantage dont vous bénéficiez exactement.

    Tranche de revenus Pourcentage avantage total
     0 - 8 990  0 %
     8 991 - 13 440  27 %
     13 441 - 13 993,78  43,2 %
     13 993,79 - 23 720  55,2 %
     23 721 - 41 060  59,46 %
     41 061 - 60 427,75  63,72 %
     60 427,76 - 89 051,37  60,71 %
     89 051,38 et plus  54 %

    *Ces chiffres de 2018 sont basés sur une taxe communale de 8 % et des frais de fonctionnement ASTI de 3,05 %. La fiscalité peut toujours être modifiée à l'initiative du législateur ou du fisc.

  • Dans quelle case de mon formulaire d'impôt dois-je introduire les primes ?

    La bonne case dépend de votre activité professionnelle.

    • Case XV Chefs d'entreprise : code 1405/2405 (H/F) : cotisations sociales personnelles
    • Case XVI Bénéfice activité commerciale : code 1606/2606 (H/F): frais professionnels
    • Case XVII Profits des professions libérales : code 1656/2656 (H/F) : cotisations sociales
    • Case XIX Rémunérations conjoints aidants : code 1451/2451 (H/F) : cotisations sociales

Questions sur le paiement et la taxation de votre PCLI

  • Quand vais-je recevoir mon capital ?

    Exactement au moment pour lequel il est prévu : lorsque vous prenez votre retraite, afin de recevoir un joli coup de pouce financier. Vous pouvez transmettre vous-même le moment de votre pension à Xerius, mais ce n'est pas nécessaire. Nous en sommes notamment informés par les autorités, et nous vous envoyons les documents nécessaires.


    Optez-vous pour une pension anticipée ? Dans ce cas, vous recevrez votre capital de pension plus tôt. Vous reportez la pension ? Alors vous avez le choix : recevoir l'argent ou continuer à épargner.


    La date de fin est stipulée dans votre contrat aux fins de calcul prévisionnel. La date ne se rapporte donc pas toujours au moment du paiement.

  • Comment mon capital constitué est-il versé et imposé ?

    Votre capital se compose des primes payées + de l'intérêt + de la participation aux bénéfices. Les retenues suivantes sont déduites de cette somme :

    • 3,55 % de cotisation INAMI ;
    • 0 %, 1 % ou 2 % de cotisation de solidarité, en fonction du montant épargné ;
    • 11,11 % de précompte professionnel sur le pourcentage de la rente fictive (la participation aux bénéfices est exonérée). Il s'agit d'un calcul complexe, qui correspond généralement à environ 0,5 %.

    Le résultat de ce calcul est le montant net qui sera versé sur votre compte. Si vous le souhaitez, vous pouvez également opter pour un paiement par tranches mensuelles : ladite « rente ». Cette option est cependant moins intéressante, parce que vous êtes imposé chaque année sur les revenus mobiliers.


    En tous les cas, vous devez déclarer la « rente fictive » dans l'impôt des personnes physiques. Vous bénéficiez ainsi de l'impôt final le plus avantageux fiscalement pour les capitaux de pension complémentaire. En effet, vous êtes imposé de manière étalée via votre impôt des personnes physiques.


    Le moment où vous prenez votre PCLI, détermine a) le pourcentage du montant versé que vous devez déclarer comme rente fictive, et b) pendant combien de temps vous devez faire cette déclaration.

    1. en cas de prise à 60 ans : 3,5 % de rente fictive pendant 13 ans
    2. en cas de prise entre 61 et 62 ans : 4 % de rente fictive pendant 13 ans
    3. en cas de prise entre 63 et 64 ans : 4,5 % de rente fictive pendant 13 ans
    4. en cas de prise à 65 ans ou plus : 5 % de rente fictive pendant 10 ans

    À cet égard, vous recevez une attestation fiscale unique de Xerius. Conservez bien ce document, car vous en aurez besoin pendant plusieurs années. Le montant indiqué est additionné à votre pension légale et imposé de cette manière. Vous faites une déclaration numérique ? Le cas échéant, ce montant est déjà rempli au préalable.


    Pour finir, encore ceci : vous remplissez les conditions de « l'incitant visant à travailler plus longtemps » ? Dans ce cas, la rente fictive et le précompte professionnel sont calculés sur 80 % au lieu de 100 % de votre réserve de prime nette.

  • Puis-je prendre ma PCLI de manière anticipée ?

    C'est uniquement possible si vous remplissez les conditions de carrière de la pension légale anticipée. Ces conditions se trouvent dans ce tableau :

    Âge le plus précoce vous aurez 60 ans... 61 62 62,5 63 Normal
    ... en 2020 vous avez au moins 44 années de carrière vous avez au moins 43 années de carrière     vous avez au moins 42 années de carrière 65
    ... en 2025 vous avez au moins 44 années de carrière vous avez au moins 43 années de carrière     vous avez au moins 42 années de carrière 66
    ... en 2030 vous avez au moins 44 années de carrière vous avez au moins 43 années de carrière     vous avez au moins 42 années de carrière 67

    Vous êtes né en 1961 ou avant ? Dans ce cas, vous pouvez demander un rachat sans remplir les conditions de carrière. C'est possible à partir des âges stipulés dans le tableau ci-dessous :

    Année de naissance Prise possible à partir de
    1958 ou avant 60 ans
    1959 61 ans
    1960 62 ans
    1961 63 ans

    Un « transfert de réserve » est toujours possible. Vous transférez alors le capital à un contrat PCLI auprès d'un autre organisme de pension. Cependant, nous vous le déconseillons vivement. En effet, en raison du climat actuel de taux d'intérêt bas, il est fort probable que vous fassiez une mauvaise affaire sur le plan financier. Vous lirez plus de détails à ce sujet ci-après, sous la question « Puis-je changer de formule PCLI ? ».


    En revanche, le financement d'un bien immobilier via votre PCLI peut s'avérer une piste intéressante. Vous trouverez aussi de plus amples informations à ce sujet ci-après, sous la question « Puis-je aussi utiliser ma police pour le financement d'un bien immobilier ? ».

  • Est-ce que j'entre en ligne de compte pour l'incitant visant à travailler plus longtemps ?

    Le principe de cette mesure est simple : plus vous travaillez longtemps, moins vous payez d'impôts.


    Vous entrez effectivement en ligne de compte avec votre PCLI. Votre rente fictive et le précompte professionnel sont alors calculés sur 80 % au lieu de 100 % de votre réserve de prime nette.


    Pour pouvoir profiter de cette mesure de faveur, vous devez remplir au moins une des conditions suivantes :

    1. vous ne prenez pas votre pension légale avant l'âge légal de la retraite ;
    2. vous étiez affilié sans interruption les trois années auparavant auprès d'une caisse d’assurances sociales ;
    3. pendant cette période, vous avez payé les cotisations sociales minimales de l'indépendant à titre principal.
    Vous prenez votre retraite après une carrière de 45 ans ? Cliquez ici pour plus d'informations.
  • Je vais avoir 65 ans, mais je ne prends pas encore ma retraite. Que se passe-t-il avec mon épargne PCLI ?

    Votre première option : vous faites verser le capital. Votre deuxième option : vous prolongez votre PCLI. De cette manière, vous pouvez continuer à verser des primes et donc à bénéficier de l'avantage fiscal. Vous pourrez ensuite demander le paiement du capital lorsque vous le souhaitez, et ce entièrement gratuitement.


    Vous ne pouvez pas prolonger d'éventuelles couvertures complémentaires en cas d'incapacité de travail ou de décès.

  • J'ai pris ma retraite légale, mais je reste actif et je paie donc toujours des cotisations sociales. Que se passe-t-il avec mon capital ?

    Votre PCLI prend fin et vous recevez le capital. Vous avez en effet pris votre retraite légale. Ce que vous gagnez en plus après votre pension n'y est aucunement lié.

  • Puis-je recevoir mon capital sous forme de rente ?

    Oui, c'est possible. Mais nous ne le recommandons absolument pas. Le montant est alors imposé chaque année comme revenus mobiliers, et vous êtes donc désavantagé financièrement. C'est pourquoi il est préférable d'opter pour un versement intégral en une seule fois.

Questions sur votre PCLI en cas de décès

  • Que se passe-t-il avec mon capital si je décède avant ma pension ?

    Dans ce cas, l'argent va au(x) bénéficiaire(s) mentionné(s) dans votre contrat. Le montant exact dépend du fait que vous avez conclu ou non une couverture décès complémentaire .

    • Vous ne l'avez pas fait ? Dans ce cas, le bénéficiaire reçoit l'épargne que vous avez constituée jusqu'à ce moment-là.
    • Aviez-vous bel et bien déjà conclu une couverture décès ? Dans ce cas, le bénéficiaire reçoit le montant final mentionné dans la police.

    Le bénéficiaire est généralement votre conjoint ou votre partenaire cohabitant légal. En l'absence d'une telle personne, vos enfants reçoivent le capital. S'il n'y a pas non plus d'enfants, l'argent est versé dans la succession.


    Vous préférez favoriser quelqu'un d'autre ? Aucun problème, vous pouvez modifier à votre gré les personnes dans la « clause bénéficiaire » de votre contrat. Il vous suffit d'envoyer une demande signée.


    La fiscalité diffère en fonction du bénéficiaire. Le conjoint a plus ou moins les mêmes taxes que vous. Tous les autres bénéficiaires sont déchargés de la cotisation INAMI et de la cotisation de solidarité.

  • Mes héritiers paient-ils des droits de succession sur le capital décès ?

    Oui, c'est le cas.

Questions relatives à votre statut en tant qu'indépendant

Questions relatives à la continuation de l'épargne

  • Comment puis-je savoir combien j'ai épargné ?

    Vous pouvez le savoir de 3 manières :

    • vous recevez chaque année votre fiche de pension de la part de Xerius. Toutes les informations actuelles sur votre contrat y figurent, y compris le montant épargné ;
    • posez la question via e-mail à verzekeringen@xerius.be ;
    • surfez sur www.mypension.be. Vous y trouverez un aperçu de vos plans de pension complémentaire. Veuillez cependant tenir compte du fait que ce site web des autorités ne mentionne pas encore toutes les assurances d'épargne-pension.
  • J'ai déjà une PCLI ailleurs. Puis-je aussi conclure un contrat chez Xerius ?

    Oui, c'est effectivement une possibilité. Vous aurez alors 2 contrats auprès de deux assureurs différents.


    Vous pouvez aussi transférer le capital constitué à Xerius, bien que cela ne soit pas très intéressant financièrement dans la plupart des cas. Les taux d'intérêt qui vous sont proposés actuellement sont probablement plus bas que ceux dont vous profitez sur votre contrat actuel.


    Un autre point important à retenir : vous ne pouvez pas introduire fiscalement plus que le montant maximal autorisé par année civile. Vous pouvez étaler ce montant sur différents contrats.

  • Puis-je encore compléter ma pension ?

    Vous pouvez verser chaque année jusqu'à 9,40 % de votre revenu net imposable dans votre PCLI. Vous avez un plus grand budget à disposition ? Dans ce cas, vous pouvez compléter votre capital de pension par d'autres formules d'épargne, qui procurent à leur tour un avantage fiscal.


    Vous en trouverez un aperçu ci-dessous. Plus le produit vient en tête de liste, plus il est intéressant sur le plan fiscal. Vous continuez donc à constituer votre pension de haut en bas.

    Pour les sociétés :

    1. Engagement individuel de pension (EIP)
    2. Épargne-pension individuelle
    3. Épargne à long terme

    Pour les entreprises unipersonnelles et les professions libérales :

    1. Épargne-pension individuelle
    2. Épargne à long terme
    3. Convention de pension pour travailleurs indépendants (CPTI)

Encore plus de questions ? Encore plus de réponses.

  • Puis-je aussi utiliser ma police pour le financement d'un bien immobilier ?

    Il s'agit effectivement d'une option intéressante. Vous pouvez donner en gage le contrat de votre PCLI lors de la conclusion d'un prêt hypothécaire. Il est également possible de demander un acompte pour financer l'achat, la construction ou la rénovation de votre habitation. Vous pouvez lire tous les détails sur la fiche d'acompte.

  • Puis-je modifier une formule de PCLI ?

    Certainement. Vous pouvez alterner sans problème entre Xerius Relax4Pension, Xerius Relax4More et Xerius Relax4Life. À cet effet, il suffit d'envoyer un simple message à verzekeringen@xerius.be. Les documents nécessaires vous sont alors immédiatement envoyés.

  • Où puis-je trouver plus d'informations sur ma PCLI ?
  • J'arrête en tant qu'indépendant. Que se passe-t-il avec le capital constitué dans ma PCLI ?

    Vous n'êtes plus indépendant, ou vous ne payez plus les cotisations sociales minimales d'un indépendant à titre principal ? Alors vous ne pouvez plus verser d'argent dans votre PCLI. Par conséquent, vous ne recevez plus de demandes de paiement, mais seulement un aperçu annuel de la situation.


    Il va de soi que vous conservez le capital constitué, sur lequel vous continuez de recevoir un intérêt jusqu'à la date de fin de votre contrat.


    Vous reprenez vos activités en tant qu'indépendant ? Vous pouvez réactiver la police. À cet effet, il suffit d'envoyer un simple e-mail à Xerius.