Démarrer une profession libérale : suivez le guide

Vous débutez comme avocat, médecin, kinésithérapeute ou dans une autre profession libérale ? Xerius vous guide dans la création de votre entreprise et vous libère autant que possible de la paperasse.

Qu'est-ce qu'une profession libérale ?

Il n'existe pas de liste généralement acceptée des professions libérales. Il n'existe pas non plus de définition mondiale de la profession.


Toutefois, il existe plusieurs activités qui sont toujours qualifiées de professions libérales : avocat, architecte, pharmacien, médecin, infirmier, dentiste, journaliste, agent immobilier, comptable ou expert-comptable, notaire et paramédical.


Selon la Fédération des professions libérales, les indépendants exerçant une profession libérale partagent plusieurs caractéristiques :

  • Le service consiste principalement en une prestation intellectuelle.
  • Vous avez suivi une formation préalable pour exercer la profession.
  • La formation permanente est une partie importante de la profession.
  • Vous êtes personnellement responsable en tant que titulaire d'une profession libérale.
  • Vous agissez de manière indépendante et dans l'intérêt de votre client ou patient, ainsi que dans l'intérêt général.
  • Vous êtes souvent lié par un code de déontologie et affilié à une organisation professionnelle qui contrôle la qualité et le professionnalisme de votre profession.





Quelles sont les démarches à suivre pour exercer une profession libérale ?

Depuis 2018, dans le Code de droit économique, les professions libérales sont également considérées comme entrepreneur. Pour commencer à exercer une profession libérale, suivez les étapes que tout le monde suit pour créer une entreprise ou devenir indépendant.


Heureusement, Xerius vous soulage d’une grande partie de la paperasse. Jetez un coup d'œil à ce que nous pouvons faire pour vous.


Découvrez des informations sur mesure :

en tant qu'avocat

en tant qu’architecte

en tant que médecin

en tant que comptable ou expert-comptable

en tant que vétérinaire

en tant que kinésithérapeute

en tant que psychologue

en tant que dentiste

en tant qu'infirmier




1. Votre numéro d'entreprise

L’inscription de votre entreprise à la BCE, la Banque-Carrefour des Entreprises. Vous obtiendrez ainsi votre numéro d'entreprise unique, le numéro d'identification de votre entreprise.


Une question que vous devez absolument vous poser : allez-vous opter pour une entreprise personne physique ou une société ?  Les avantages et les inconvénients des deux formes juridiques vous aident à faire votre choix. Nous les reprenons sur cette page.




2. Votre affiliation en tant qu’indépendant

Toute personne qui exerce une activité d’indépendant est obligée de s'affilier à une caisse d'assurances sociales. En pratique, nous réglons votre numéro d'entreprise et votre affiliation en tant qu'indépendant en une seule fois.


En tant que titulaire d'une profession libérale, vous vous inscrivez généralement comme indépendant à titre principal. Cela signifie que votre activité d’indépendant est votre seule activité professionnelle. Vous payez des cotisations sociales et, en contrepartie, vous bénéficiez de droits sociaux, tels qu'une pension et le remboursement des frais médicaux.


Vous exercez au moins une activité en plus de votre profession libérale ? Et vous constituez des droits sociaux via cette activité, par exemple en tant que salarié à mi-temps minimum ? Dans ce cas, vous vous affiliez en tant qu’indépendant à titre complémentaire. Vérifiez toujours le code de déontologie de votre profession. Tout le monde n'est pas autorisé à combiner sa profession libérale avec une activité salariée. En tant qu'architecte, par exemple, vous ne pouvez exercer aucune activité commerciale ou en tant que comptable, vous ne pouvez pas exercer des activités d'agent d'assurance ou d'agent immobilier.

Conseil :

Vous êtes médecin stagiaire ? Dans ce cas, vous ne devez pas encore vous inscrire en tant qu'indépendant. Dans ce cas, vous bénéficierez d'une protection sociale via le statut « sui generis ».




3. Votre numéro de TVA si vous êtes assujetti à la TVA

Cela dépend de votre activité. Toute entreprise qui exerce des activités économiques de manière régulière et indépendante est soumise à la TVA. Et cela s'applique à la plupart des professions libérales.


Votre numéro de TVA est en fait votre numéro d'entreprise qui est activé en tant que numéro de TVA. Pour lancer ce processus, adressez-vous à votre bureau local de contrôle de la TVA. Vous pouvez aussi vous faciliter la tâche et laisser le guichet d’entreprises s'occuper également de votre numéro de TVA.


Il existe quelques exceptions à l'obligation d’assujettissement à la TVA. Vous êtes médecin (dentiste) ou infirmier ? Dans ce cas, vous n'êtes pas assujetti à la TVA et ne facturez pas la TVA pour les services rendus.




4. Autorisations éventuelles

En tant que titulaire d'une profession libérale, vous n'avez généralement pas besoin d'autorisation. Néanmoins, mieux vaut frapper à la porte de votre commune pour savoir si vous avez besoin d'une autorisation quelconque.




5. Assurances

Certaines assurances sont légalement obligatoires, comme c'est souvent le cas de l'assurance responsabilité professionnelle.


Toutefois, certaines assurances non obligatoires peuvent vous apporter une grande tranquillité d'esprit. Une pension complémentaire libre pour indépendants  qui vous permet de compléter votre épargne-pension de manière fiscalement avantageuse. Ou une assurance Revenu Garanti  qui protège vos revenus lorsque vous ne pouvez plus exercer votre activité (pendant un certain temps) en raison d'une maladie ou d'un accident.


Pour certaines professions libérales, il existe l'allocation INAMI,  une indemnité financière de l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) qui permet aux prestataires de soins (para)médicaux sous contrat de renforcer leur protection sociale sur une base annuelle.






Combien coûte le démarrage de ma profession libérale ?

L'inscription à la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE) coûte 89,50 euros. Le tarif est fixé par la loi. Si vous êtes assujetti à la TVA et que vous demandez à Xerius d'activer votre numéro de TVA, cela vous coûtera 55 euros (+ TVA) de plus. En outre, nous nous occupons gratuitement de votre affiliation en tant qu'indépendant et nous nous occupons de votre inscription auprès de la mutualité.


Bref, pour 156,05 euros, vous partez du bon pied. Et ce montant est votre première dépense professionnelle qui peut vous permettre de réduire vos cotisations sociales.






Démarrez votre profession libérale en ligne

Réglez le démarrage de votre profession libérale en ligne. Cliquez sur votre profession et vous obtiendrez toutes les informations qui s'appliquent à votre activité.

Je démarre en tant qu'avocat

Je démarre en tant qu'architecte

Je démarre en tant que médecin

Je démarre en tant que comptable ou expert-comptable

Je démarre en tant que vétérinaire

Je démarre en tant que kinésithérapeute

Je démarre en tant que psychologue

Je démarre en tant que dentiste

Je démarre en tant qu’infirmier






Ou contactez-nous

Vous avez des questions ? Prenez rendez-vous avec l'un des experts de Xerius. Nous vous aiderons quand cela vous convient et comme vous le souhaitez.

Votre choix

Données personnelles