Entreprise en personne physique ou société ? Aperçu des avantages et des inconvénients

Devenir indépendant implique de faire des choix. L’une des décisions les plus importantes que vous devez prendre lorsque vous devenez indépendant est le choix de la forme juridique de votre entreprise : entreprise en personne physique ou société ? Pour vous y aider, nous vous présentons les différences dans cet article.


Une personnalité juridique distincte ?



 

  • Un indépendant en personne physique ne dispose pas d’une personnalité juridique distincte. Vous « êtes » votre entreprise. Tous les bénéfices vous reviennent et le patrimoine de votre entreprise se trouve sur votre compte d’épargne.
  • Une société est souvent constituée par deux ou plusieurs personnes. Elles forment une personnalité juridique distincte : une SA, une SPRL ou d’autres formes juridiques. Vous partagez tous les bénéfices (ou toutes les pertes) avec vos associés et le patrimoine de votre société est séparé de votre capital privé.
 

Entreprise personne physique

Société

Conditions

Affiliation à une caisse d’assurances sociales et inscription à la BCE (Banque-Carrefour des Entreprises).

1. Capital minimum*, plan financier, acte constitutif par un notaire.

2. Affiliation à une caisse d’assurances sociales pour la cotisation annuelle à charge des sociétés.

3. Inscription à la BCE (en qualité d’entreprise).

Trois grands avantages

1. Aucun capital de départ nécessaire

2. Indépendance complète

3. Administration simple

1. Patrimoine privé distinct = moins de risques

2. Davantage de possibilités fiscales

3. Davantage d’associés = opportunités financières accrues

Trois grands inconvénients

1. Risque financier propre, même en cas de dettes

2. Investissement uniquement en capital propre

3. Imposition sur l’ensemble de vos revenus

1. Capital minimum requis

2. Davantage d’obligations légales

3. Démarrage plus coûteux et plus complexe

Imposition

4 tranches d’imposition à l’impôt des personnes physiques : entre 25 % et 50 %

Impôts des sociétés : 29,58%

*Le capital minimum dépend de votre forme juridique. Pour une SPRL, il s’élève à 18.550 euros, alors que pour une SA, 61.500 euros sont nécessaires.

En conclusion : quelle solution vous convient le mieux en tant que starter si vous devenez indépendant ?




Vous avez peu de capital de départ, vous ne souhaitez prendre aucun risque et vous ne savez pas encore précisément le montant de vos revenus ? Optez alors de préférence pour l’entreprise personne physique. Si vous connaissez une baisse de régime, vous pouvez plus rapidement corriger le tir. Et si vous remarquez que votre entreprise est florissante, vous pouvez toujours passer en société. Vous disposez des moyens financiers nécessaires dès le départ , votre activité comporte des risques, ou vous désirez investir directement ? Alors, une société est plus avantageuse.

Enfin, vous payez moins d’impôts en société que dans la tranche la plus élevée de l’impôt sur les personnes physiques . Mais n’oubliez pas que vos frais augmenteront aussi, notamment en comptabilité et en assurance. Votre comptable peut vous aider à déterminer à partir de quel bénéfice net le passage en société serait fiscalement plus avantageux pour vous.