Activité complémentaire durant la période de chômage? Voici les conditions

Entamer une activité à titre complémentaire tout en étant demandeur d’emploi et en conservant ses allocations de chômage? C'est possible. Cette combinaison fait l'objet d'une mesure récente : « Tremplin-indépendants ». Une bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent quitter progressivement le chômage. Certaines conditions doivent toutefois être respectées.

Tremplin vers une activité d'indépendant

Les chiffres ne mentent pas : chaque année, quelque 10.000 indépendants en activité complémentaire deviennent indépendants à temps plein. Un chiffre qui montre que l'activité complémentaire est une porte d'accès au travail. Afin d'encourager cette tendance, le gouvernement a fixé une nouvelle règle : désormais, un chômeur peut démarrer une activité à titre complémentaire et conserver ses allocations durant maximum un an.


Quelles sont les conditions?

  1. Vous signalez le début de votre activité à titre complémentaire à l'organisme de paiement au moment de votre demande de versement . Si vous percevez déjà des allocations, vous devez signaler votre activité avant de la lancer . Attention : dans le cas contraire, vous perdrez vos allocations.

  2. Vous ne pouvez pas mettre un terme à votre activité de salarié uniquement pour pouvoir bénéficier de cette mesure.

  3. Vous ne pouvez pas avoir exercé à titre principal votre future activité complémentaire durant les six dernières années

  4. Vous ne pouvez faire exercer votre activité par des tiers , par exemple en embauchant une personne sous contrat dans le cadre d'une relation de sous-traitance.

Pour en savoir plus sur les conditions, les exceptions et les autres obligations, rendez-vous sur le site de l’ONEM



Vous êtes déjà indépendant à titre complémentaire?

Vous pouvez, dans certaines conditions, conserver votre activité complémentaire si vous perdez soudainement  votre emploi fixe. Vous devez, par exemple, avoir exercé votre activité durant au moins trois mois avant la date à laquelle vous êtes devenu demandeur d'emploi. L’ONEM prévoit en outre plusieurs autres règles strictes.

Vous trouverez toutes les informations concernant l'activité complémentaire et le chômage sur cette page internet de l’ONEM.