Travailler comme étudiant ? Aperçu des possibilités

Si vous souhaitez gagner de l’argent en tant qu’étudiant, vous pouvez opter pour un travail d’étudiant ou goûter à l’entrepreneuriat en tant qu’étudiant indépendant. Mais ce que vous ne savez peut-être pas encore, c’est que vous pouvez tout à fait combiner les deux. Dans cet article, nous vous présentons les différences et les complémentarités entre les deux options.

 

Étudiant jobiste

Étudiant-indépendant

À qui cela s’adresse-t-il ?

Étudiants (enseignement secondaire, supérieur ou universitaire) dont les études sont l’activité principale. Si vous suivez un enseignement à temps partiel, vous pouvez uniquement exercer un travail d’étudiant pendant les vacances scolaires

Étudiants (enseignement secondaire, supérieur ou universitaire) dont les études sont l’activité principale. Si vous suivez un enseignement à temps partiel, vous pouvez uniquement exercer un travail d’étudiant pendant les vacances scolaires

En quoi cela consiste-t-il ?

Vous êtes sous contrat avec un employeur et vous êtes protégé(e) par le droit du travail.

Vous êtes indépendant en personne physique ou gérant d’une société. Attention, vous ne concluez aucun contrat, vous n’êtes donc pas protégé(e).

 

Si vous travaillez comme « aidant indépendant », vous ne pouvez pas vous inscrire auprès d’une caisse d’assurances sociales.

Quelles conditions ?

Vous avez minimum 16 ans (ou 15 ans si vous avez au moins réussi les deux premières années du secondaire).

 

Bon à savoir : si vous suivez un enseignement à temps partiel et que vous êtes diplômé(e) le 30 juin ou avant, vous pouvez encore travailler en tant qu’étudiant jusqu’au 30 septembre de la même année.

Vous avez entre 18 et 25 ans, et vous pouvez prouver votre inscription dans un établissement d’enseignement en Belgique ou à l’étranger pour au moins 27 crédits d’étude ou 17 heures de cours. Le diplôme est reconnu et vous assistez régulièrement aux cours.

Combien d’heures pouvez-vous travailler ?

475 heures par an pour les cotisations sociales réduites. À partir de la 476e heure, vous payez le tarif normal.

Vous pouvez travailler et gagner autant que vous le souhaitez, mais n’oubliez pas de tenir compte de vos cotisations sociales et de vos allocations familiales.



Qu’en est-il de vos cotisations sociales ?

  • Étudiant jobiste: vos cotisations sociales sont automatiquement intégrées dans le calcul de votre rémunération. Au total, cela représente 8,13 % de votre salaire (5,42 % à charge de votre employeur et 2,71 % à votre charge). Remarque : Si vous travaillez plus de 475 heures par an, vos cotisations sociales passent à 13,07 %.
  • Étudiant indépendant: vos cotisations sociales sont calculées sur la base de vos revenus nets imposables. Vous devez verser celles-ci à Xerius qui les reversera aux autorités. Leur montant dépend de vos revenus :

Revenu annuel net imposable

Cotisations sociales

< 6.923,69

Aucune

De 6.923,69 à 13.847,39 euros

Une cotisation réduite de 20,5 % sur la différence

> 13.847,28 euros

Les mêmes cotisations qu'un indépendant à titre principal (au minimum 731,32 euros par trimestre)

Vous avez des questions sur vos cotisations sociales en tant qu’étudiant indépendant ? N’hésitez pas à demander conseil à votre comptable.



Étudiant jobiste et étudiant indépendant ?

Aucun problème ! Personne ne vous empêche de combiner un travail de vacances et votre activité. Remarque : Toutes vos heures de travail (tant celles de votre travail de vacances que celles effectuées en tant qu’indépendant) déterminent si vous pouvez conserver vos allocations familiales (voir ci-dessous).



Réglementation en matière d’allocations familiales

Vous retrouverez davantage d’informations sur MyFamily.



Pour conclure, quid des impôts annuels ?

Pour pouvoir rester fiscalement à charge de vos parents, vos revenus annuels nets imposables ne peuvent pas dépasser un certain montant. Celui-ci varie selon l’exercice d’imposition précis et le fait que vos parents sont imposés ensemble ou isolément. Vous retrouverez les montants les plus récents sur le site Web du SPF Finances. Vous dépassez le plafond ? Vous êtes alors imposé(e) selon la tranche d’imposition applicable.

Exception si vous travaillez pour vos parents

L’étudiant qui travaille dans l’entreprise personne physique de ses parents ne peut pas rester à charge si le salaire est déduit à titre de charge professionnelle. Vous pouvez néanmoins rester à leur charge s’ils possèdent une société.