Organiser votre pension en tant qu’indépendant

Après une carrière de travail acharné, le temps est enfin venu pour vous de prendre votre pension. Que devez-vous faire pour profiter de votre repos bien mérité sans souci ? Xerius vous l'explique de A à Z.

Que devez-vous faire pour demander votre pension ?

Vous prenez votre pension à l'âge légal de la pension - donc à 65, 66 ou 67 ans ? Alors c'est très simple : rien. Les services des pensions ouvriront votre dossier un an plus tôt. Quelques mois avant votre anniversaire, vous recevrez leur décision concernant la pension, avec le montant que vous recevrez.


Vous souhaitez prendre une pension anticipée ? Dans ce cas, vous devez donner le signal de départ. Pour ce faire, vous avez le choix :

  • soumettre une demande de pension en ligne via MyPension.be avec votre e-ID. Vous indiquez alors immédiatement la date de début souhaitée pour votre pension ;
  • ou vous rendre à l'administration communale de votre lieu de résidence ;
  • ou passer dans un bureau de l'INASTI (Institut national d'assurances sociales des travailleurs indépendants) ou dans un bureau du SFP (Service fédéral des pensions).



Quand devez-vous prendre votre pension ?

La date idéale de votre pension n'est pas nécessairement la plus proche ou la date légale de votre pension. Le moment idéal est également déterminé par vos cotisations sociales, vos impôts et votre pension complémentaire. Les experts en pension de Xerius mettent toutes ces pièces du puzzle côte à côte, calculant ainsi la date la plus intéressante pour vous sur le plan financier.

Calculer ma date de pension idéale

Quelles sont les pensions existantes ?

La pension de retraite est la pension dont on parle toujours. Vous en bénéficiez parce que vous avez payé des cotisations sociales au cours de votre carrière.


Il existe également une pension de survie, que vous pouvez parfois recevoir lorsque votre partenaire décède.


Vous êtes légalement séparé de votre partenaire indépendant ? Vous pouvez alors avoir droit à la « pension de conjoint divorcé ».


Vous souhaitez en savoir plus sur ces pensions ? Les informations sont à portée de clic.


Un bon conseil : vérifiez toutes ces données maintenant

Dès le début de votre carrière, vous avez constitué des droits à la pension. Vous avez collecté des morceaux de pension :

  • en tant que salarié ou fonctionnaire, avec toutes les prestations sur lesquelles des cotisations ONSS ont été prélevées ;
  • en tant qu’indépendant, avec chaque trimestre pour lequel vous avez payé des cotisations sociales, soit à titre principal, soit en tant que conjoint aidant.

Il existe d'autres éléments constitutifs qui comptent pour votre pension. Citons, entre autres :

  • les périodes assimilées, telles que le service militaire, la maladie, le chômage ou l'interruption de carrière ;
  • les périodes d'études que vous avez rachetées.

Astuce : sur MyPension.be, vous pouvez vérifier quelles sont les données de carrière qui sont actuellement prises en compte pour votre pension. Vous pouvez également voir le montant de la pension légale que vous recevrez plus tard. N'oubliez pas de vérifier sur le site si toutes vos données ont été enregistrées correctement. De cette façon, vous éviterez les surprises au moment de prendre votre pension.


En parlant de surprise : le montant de la pension légale que vous voyez sur MyPension.be ne vous enchante pas vraiment ? Mieux vaut alors de laisser nos experts en matière de pension effectuer une estimation de pension. Ils vous diront comment surmonter en douceur l’écart de pension, afin que vous puissiez vraiment profiter de la vie. Vous êtes affilié à Xerius ? Dans ce cas, ce conseil est totalement gratuit !

Demander des conseils en matière de pension



Que se passe-t-il avec votre capital de pension complémentaire ?

Vous êtes un indépendant prévoyant et vous vous êtes constitué un capital de pension complémentaire ? En principe, vous recevrez cette somme au moment de votre retraite.


Cela se fait de manière entièrement automatique. Lorsque vous demandez votre pension légale, votre société d'assurance en est automatiquement informée. EIle vous contactera ensuite pour vous indiquer le montant de la pension complémentaire que vous recevrez et les taxes que vous devrez payer sur celle-ci.


Votre société d'assurance vous demandera également comment vous souhaitez recevoir ce montant, soit sous la forme d’un capital, soit d’une rente. Si vous nous demandez notre avis : choisissez la première option. Fournissez-lui les détails nécessaires, et elle organisera ensuite le paiement au bon moment. C'est-à-dire : au moment de votre pension.






Votre demande de pension a été introduite. Et maintenant ?

La première étape : informer les instances compétentes.

Le signal de départ de votre demande de pension est aussi le signal pour passer à l'action.

  1. Tout d'abord, informez votre caisse d'assurances sociales que vous prenez votre pension.
  2. Ensuite, vous informez également votre mutualité. Vous pouvez parfois y recevoir une intervention majorée au moment de votre pension.



Travailler après la pension ? C'est possible.

Pour de nombreux indépendants, leur travail est aussi leur passion. Est-ce également votre cas ? Dans ce cas, vous êtes déjà au courant : vous pouvez prendre votre pension et poursuivre votre activité d’indépendant en même temps. Mieux encore : vous pouvez même gagner un revenu supplémentaire illimité l'année de vos 65 ans. Vous n'avez pas encore 65 ans, mais vous avez une carrière d'au moins 45 ans ? Dans ce cas, il n'y a pas non plus de limite à votre tirelire.


Vous avez moins de 65 ans ou votre carrière compte moins de 45 ans ? Vous devez alors limiter les revenus de votre activité d’indépendant. C'est également le cas lorsque vous percevez une pension de survie.


Faites-vous le bon choix en continuant à travailler en tant qu’indépendant pensionné ? Notre expert en pension vous conseillera volontiers sur les avantages et les inconvénients. Vous souhaitez en savoir plus sur votre statut d’indépendant pensionné ? Découvrez cela ici.

Contacter un expert en pension



Gagner un revenu supplémentaire après votre pension ? Il existe des exceptions.

Vous recevez une pension de l'étranger ? Dans ce cas, vous pouvez vous affilier en tant qu'indépendant à titre complémentaire  ou en tant que pensionné. Contactez Xerius pour obtenir des conseils dans votre situation spécifique.


Vous recevez une prépension ? En principe, vous ne pouvez alors pas la combiner avec une activité d’indépendant. C’est logique, car le terme « prépension » n’est pas très pertinent. Cette prestation est en fait une allocation de chômage versée par votre syndicat ou votre caisse auxiliaire, complétée par une contribution de votre employeur. L'ONEm peut accorder une exception à ce principe, mais cela ne se produit que dans des cas très exceptionnels.




Vous souhaitez arrêter complètement votre entreprise au moment de votre pension ?

Lorsque vous prenez votre pension, vous pouvez arrêter l'entreprise. Votre numéro d'entreprise sera alors rayé de la Banque-Carrefour des Entreprises. Découvrez ici en intégralité comment cela se passe et comment Xerius peut arranger cela pour vous.




Un cas particulier : la pension avec un mandat non rémunéré

Vous prenez votre pension tout en exerçant un mandat non rémunéré dans la société, par exemple en tant que gérant ou administrateur. Devez-vous rester affilié à une caisse d'assurances sociales et donc continuer à payer les cotisations sociales ?


La réponse est non. Veuillez noter qu'en tant que mandataire non rémunéré, vous devez répondre aux quatre conditions suivantes :

  • outre le mandat non rémunéré, vous n’exercez aucune autre activité dans la société. Si vous effectuez une tâche comptable, commerciale, administrative ou autre, vous êtes alors un associé actif ou vous avez une fonction exécutive en tant qu'indépendant.
  • votre mandat doit être décrit comme non rémunéré dans les statuts de votre société, ou le conseil d'administration ou l'assemblée générale a « expressément décidé de la gratuité », comme on dit.
  • en pratique, vous ne bénéficiez d'aucun avantage du fait de votre fonction de mandataire. Donc pas d'avantages en nature ou d'avantages fiscaux.
  • vous dirigez votre société depuis la Belgique. Si vous le faites depuis l'étranger, vous devez toujours être affilié à une caisse d'assurances sociales.

Demandez des conseils pension sur mesure

Gratuit pour les clients



338,80 euros incl TVA pour les non-clients



Astuce : affiliez-vous à Xerius. Vous obtiendrez cette simulation de pension gratuitement. Il s’agira d’un avant-goût des nombreux avantages dont vous bénéficierez chez nous.


L’estimation de pension de Xerius vous informera des éléments suivants :

  • le montant de votre future pension à votre date de pension la plus proche et à la date de votre pension légale
  • la date à laquelle vous obtiendrez une pension maximale : la date idéale de votre pension
  • l’incidence des décisions et des événements importants de votre vie sur votre pension
  • vos options les plus intéressantes pour augmenter votre pension
  • le montant que vous économisez sur vos impôts et vos cotisations sociales.
     

Information de la demande

Données personnelles

Information additionnelle