Que faire en cas de maladie ou d’accident ?

Vous tombez malade alors que vous êtes indépendant(e) ? Impossible, car si vous ne travaillez pas, vous n'avez pas de revenus. Mais parfois vous n'avez tout simplement pas le choix : vous devez arrêter vos activités pour cause de maladie ou d'accident. Adressez-vous alors à Xerius, et nous examinerons ensemble les aides dont vous pouvez bénéficier.

Comment faire pour avoir droit au remboursement des frais médicaux ?

Vous vous affiliez tout d'abord à une caisse d'assurances sociales et payez vos cotisations sociales.Vous recevez alors une attestation, que vous devez transmettre à votre mutualité.

L'étape suivante consiste à vous affilier à une mutualité et à lui transmettre l'attestation.Vous n'êtes encore affilié(e) à aucune mutualité, ou vous êtes inscrit(e) auprès de la mutualité de votre partenaire en qualité de personne à charge ? Vous devez alors vous affilier vous-même à une mutualité.

Pas de cotisations sociales ? Pas de droits sociaux !


Assurez-vous de toujours payer vos cotisations sociales à temps. Même vos cotisations d'il y a deux ans ont un impact sur votre droit au remboursement des frais médicaux. Ce serait trop bête de vous voir refuser une intervention par la mutuelle parce que vous avez fait l'impasse sur un trimestre il y a deux ans.


Vous commencez une activité en tant qu'indépendant(e) après avoir été salarié(e) ? Vous êtes alors provisoirement parfaitement en règle, sauf s'il s'avère par la suite que vous n'avez pas payé de cotisations sociales.


Vous commencez à travailler en tant qu'indépendant(e) juste après vos études ? Vous avez immédiatement droit à l'intervention pour vos frais médicaux. Mais ici aussi, la règle d'or est la suivante : payez toujours vos cotisations sociales en temps et en heure.




Quels sont les frais médicaux qui entrent en ligne de compte ?

C’est très simple : tous les frais médicaux liés à une maladie ou un accident. Citons notamment :

  • médecin traitant, dentiste et spécialiste
  • kinésithérapeute
  • médicaments prescrits par un médecin
  • hospitalisation ;
  • accouchement

Vous voulez éplucher minutieusement toutes les interventions légales ? Rendez-vous dans ce cas sur le site Internet de l'INAMI.




Vous recevez toujours une intervention, jamais un remboursement complet.

Une partie des frais reste toujours à votre charge, c'est ce que l'on appelle le « ticket modérateur ».




Vous aimeriez que le ticket modérateur vous soit également remboursé ?

Vous pouvez contracter une assurance à cet effet, par exemple une assurance hospitalisation. Celle-ci peut s'avérer particulièrement intéressante lorsque vous envisagez d'agrandir votre famille. Tous les frais d'hospitalisation vous seront alors remboursés.


Tenez cependant compte du fait que, pour la plupart de ces assurances, votre couverture ne prend généralement effet qu'au bout de 6 mois. Autrement dit, vous devez commencer par payer une prime pendant six mois avant de pouvoir récupérer vos tickets modérateurs.




Marche à suivre pour être parfaitement en ordre pour le remboursement de vos frais médicaux

  • Vous êtes affilié(e) à une caisse d'assurances sociales en tant qu'indépendant(e) à titre principal ou en tant que conjoint(e) aidant(e).
  • Vous payez vos cotisations sociales à temps, et dans leur intégralité.
  • Xerius se charge alors d'informer votre mutuelle, qui pourra ensuite vous rembourser vos frais médicaux.

Vous avez encore des questions à propos du remboursement des frais médicaux ?

Nos experts y répondront volontiers.

Contacter Xerius



Vous avez droit à une indemnité de votre mutualité

Seuls 2,5 % de tous les indépendants sont confrontés à une maladie de longue durée, contre 11 % des salariés. Croisons les doigts pour que vous n'en fassiez pas partie. Vous êtes malgré tout mis(e) hors jeu à cause d'une maladie ou d'un accident ? Avertissez-en votre mutualité endéans les 15 jours. Vous recevrez alors une attestation d'incapacité de travail à faire remplir par votre médecin traitant.


Le médecin-conseil de la mutualité vous donne ensuite son autorisation ? Vous pouvez alors avoir droit à une allocation si

  • vous êtes indépendant(e) à titre principal ou conjoint(e) aidant(e) ;
  • vous cessez (temporairement) vos activités.

En tant qu'indépendant(e), vous percevez l'allocation si vous êtes malade ou en cas d'incapacité de travail pour au moins 8 jous. Vous percevrez une indemnité dès le premier jour de votre incapacité de travail. Il faut toutefois que celle-ci dure au moins 8 jours consécutifs. Si vous pouvez reprendre votre activité plus tôt, vous ne recevrez aucune indemnité. Conseil : demandez votre indemnité en temps utile. Autrement dit, il vaut mieux aller chez le médecin dès le premier jour de votre maladie afin de lui faire remplir un certificat d’incapacité de travail. La date de signature détermine en effet le début de votre incapacité de travail. Remettez ensuite le certificat à votre mutualité dans les 7 jours. Le montant journalier que vous recevez dépend de votre situation et da la période:


 

<8 jours absents

> 8 Jours  jusqu'au 12e mois inclus

À partir du 13e mois

Sans cessation de l'activité

À partir du 13e mois

Avec cessation de l'activité

Personnes à charge
 0 €
62,08 €
62,08 €
62,08 €
Isolé
0 €
49,68 €
49,68 €
49,68 €
Cohabitant
0 €
38,10 €
38,10 €
€ 38,10

Vous êtes indépendant(e) en activité complémentaire ?


Vous êtes alors assuré(e) via votre statut de salarié ou de fonctionnaire. Vous avez donc droit à votre salaire, payé par votre employeur, dès le premier jour. Au bout de 30 jours de maladie, vous touchez une indemnité de votre mutualité.

Qui avertir encore?



Avertissez votre caisse d'assurances sociales

Vous pourrez obtenir une dispense d'un ou de plusieurs trimestres de cotisations sociales, avec maintien de vos droits à la pension. Découvrez ici les conditions à remplir pour bénéficier de cette assimilation pour cause de maladie.




Notifiez votre assureur Revenu Garanti

Vous avez une assurance Revenu Garanti ? Avertissez alors votre assureur de votre incapacité de travail.




Protéger vous-même vos revenus en tant qu'indépendant(e) : une excellente idée !

En tant qu'indépendant(e), vous devez assurer vous-même votre protection en cas de maladie ou d'incapacité de travail. Heureusement, vous ne devez pas aller bien loin pour trouver une couverture intéressante. Xerius est en effet spécialisé dans les solutions sur mesure pour indépendants.


Il n'y a donc que chez nous que vous trouverez Xerius Relax4Life. Cette solution unique protège vos revenus, aujourd'hui comme demain. Vous recevrez un revenu de remplacement à part entière en cas d'incapacité de travail, tout en vous constituant un capital pension supplémentaire..


Xerius Relax4Life est la formule de protection de revenus la plus abordable qui soit. Elle vous permet en outre de réaliser de belles économies sur le plan fiscal. Et ma foi, c'est toujours bon à prendre..


Vous voulez savoir de quelle protection vous bénéficiez pour quelle prime ? Prenez rendez-vous, et nos experts calculeront tout cela gratuitement pour vous, sans engagement.

Prendre rendez-vous pour de plus amples informations

Vous avez des questions sur les aides en cas d’incapacité de travail ?

Nos experts y répondront volontiers.

Contacter Xerius