Recruter votre premier travailleur pas à pas.

Votre entreprise a le vent en poupe. Toutefois, vous luttez chaque jour pour maintenir le cap et arriver à tout faire. Il est donc logique de vous demander : « dois-je engager un premier travailleur ? » Avec toutes les questions que cela implique : comment calculer les coûts salariaux ? Quid de la cotisation patronale à l'ONSS ? Les informations que vous trouverez ici vous mèneront à bon port.

Quand engager un travailleur ?

Vous croulez sous le travail ? Vous pouvez essayer de faire face avec le personnel que vous avez déjà. Mais attention, car vous ne pouvez pas demander à vos collaborateurs de faire autant d'heures supplémentaires que vous le voulez. Ce qui est mentionné dans le contrat de travail est sacré, car convenu au sein de la commission paritaire. Vous voulez donc engager un travailleur supplémentaire ? Vous en saurez plus en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Engager un travailleur, oui ou non 





Comment trouver votre premier travailleur ? Quelques règles d'or.

Pour enfoncer une porte ouverte : vous voulez bien sûr trouver quelqu'un avec qui le courant passe bien. Cela demande un brin de chance, même si vous pouvez la provoquer.


Conseil 1 : décrivez clairement la fonction à pourvoir et le profil que vous recherchez.


Conseil 2 : dressez des critères de sélection mesurables (diplômes, compétences, expérience, personnalité, compétences interpersonnelles et ambition). Faites en sorte de pouvoir attribuer des points aux CV, tests et entretiens. Vous pourrez ainsi comparer plus facilement les candidats et moins vous reposer sur le « feeling ». Même si votre intuition reste bien entendu un critère important.


Conseil 3 : recherchez aussi en dehors des sentiers battus Il est toujours intéressant de publier une offre d'emploi en ligne, mais partagez également cette offre avec votre réseau. Ou pensez à d'anciens stagiaires ou candidats.


Conseil 4 : prévoyez un bon plan d'accueil et trajet de formation. Il n'y a rien de pire qu'un travailleur qui ne se sent pas le bienvenu lors de son premier jour de travail.


Conseil 5 : faites faire – si possible – une journée d'essai à votre candidat. Prend-il/elle spontanément l'initiative ? Voit-il/elle ce qu'il y a à faire ? Propose-t-il/elle son aide aux collègues ? Vous pourrez rapidement vous faire une idée.

Laissez quelqu'un d'autre chercher pour vous


Vous pouvez aussi confier le recrutement et la sélection à des spécialistes, comme l'Office wallon de la formation professionnelle et de l'emploi (FOREM), les agences d'intérim, les bureaux de recrutement et de sélection ou les chasseurs de tête. Ces experts savent souvent où trouver la perle rare et dénichent plus rapidement les profils recherchés. Bien entendu, ces services ont un coût.



Recruter votre premier travailleur : plan par étapes

Étape 1 : préparez-vous

  • Quel salaire êtes-vous en mesure de payer ? Et comment se fait le calcul au juste ? Vous le découvrirez ici .
  • Quels avantages extralégaux allez-vous y ajouter ? Vous pouvez vous inspirer du top 10 : chèques-repas, assurance hospitalisation, assurance de groupe, écochèques, GSM et abonnement, ordinateur portable, remboursement des trajets domicile-travail, possibilité de faire du télétravail, voiture de société avec carte carburant et remboursement des frais.
  • Quel contrat de travail voulez-vous conclure ? À durée déterminée ou indéterminée ? Pour du travail manuel ou intellectuel ? À temps plein ou à temps partiel ? Vous en saurez plus sur les différents contrats de travail ici .
  • Avez-vous besoin de certificats pour l'abaissement des cotisations patronales ? Ou pour démontrer le statut particulier de votre travailleur ?


Étape 2 : affiliez-vous à un secrétariat social

Vous pouvez le faire chez SD Worx, partenaire de Xerius. Leurs experts remplissent toutes les formalités administratives pour vous.



Étape 3 : contrôlez si vos données sont correctes dans la BCE

Ce point est nécessaire pour vous lancer en tant qu'employeur. Si certains détails ne sont pas corrects dans la Banque-Carrefour des Entreprises, vous pourriez passer à côté de réductions ONSS importantes. Votre lieu d'établissement détermine par exemple les primes et les avantages fiscaux dont vous bénéficiez. De plus, des données correctes dans la BCE vous assurent aussi une meilleure protection en cas de faute professionnelle. Pour ce faire, n'hésitez pas à frapper à la porte de Xerius.



Étape 4 : enregistrez-vous comme employeur auprès de l'ONSS

Et hopla, vous recevrez directement votre numéro ONSS.



Étape 5 : souscrivez une assurance accidents du travail

C'est une obligation en tant qu'employeur. Pour ce faire, adressez-vous simplement à votre assureur.



Étape 6 : faites la déclaration « Dimona IN »

Votre travailleur débute chez vous ? Déclarez-le immédiatement par voie électronique à l'ONSS. Cette déclaration s'appelle « Dimona IN » – l’abréviation de « Déclaration Immédiate Onmiddellijke Aangifte ». Si votre collaborateur arrête de travailler chez vous, signalez-le aussi directement. Cette déclaration s'appelle – logiquement – « Dimona OUT ».

Astuce : confiez cette tâche à votre secrétariat social. Vous pouvez ainsi dormir sur vos deux oreilles et vous évitez d'éventuelles sanctions. Celles-ci sont plutôt salées.

 


Étape 7 : inscrivez-vous obligatoirement auprès d'un service de prévention et de protection

Vous recevrez ainsi des conseils sur l'hygiène, la santé et la sécurité sur votre lieu de travail. Le service suivra aussi la santé de vos collaborateurs.



Étape 8 : rédigez le contrat de travail et faites-le signer

Cette formalité doit déjà être accomplie au moment où votre travailleur commence. Un contrat de travail écrit n'est pas obligatoire, mais permet d'éviter beaucoup de discussions. Sans ce papier, le contrat de travail sera automatiquement à temps plein et à durée indéterminée.



Étape 9 : rédigez le règlement de travail

Les bons accords font les bons amis, également sur le lieu de travail. Le règlement de travail définit le cadre dans lequel vous et votre travailleur collaborez. Certaines de ces règles, prescriptions et normes sont imposées par les pouvoirs publics, mais vous pouvez également en ajouter d'autres. Veillez à ce que le texte soit correct à la virgule près dès le départ. Car une fois qu'il sera rédigé et approuvé, vous ne pourrez plus le modifier de façon unilatérale.



Étape 10 : tenez compte des situations spécifiques

Vous employez vos travailleurs à divers endroits ? Conservez alors un registre du personnel spécial – sur papier ou au format digital – qui pourra être consulté à tout moment. Idem pour votre règlement de travail. Un exemplaire doit être présent sur chaque lieu de travail.


Vous avez terminé toutes les étapes ? Vous êtes fin prêt pour le premier jour de votre travailleur, et la phase suivante débute : un suivi et un accompagnement de qualité.

Calculer les coûts salariaux de votre premier travailleur

Combien vous coûtera votre premier travailleur ? Si la question est simple, la réponse l'est nettement moins. Le montant que vous mettez sur la table n'est pas celui qui atterrira dans la poche de votre collaborateur. Vous en saurez plus sur les nombreuses pièces de puzzle qui composent le salaire ici.




Les conditions de rémunération et de travail dépendent de votre commission paritaire.

Cet organe de concertation entre les employeurs et les travailleurs a déjà été abordé ci-dessus. Ce groupe de discussion définit de nombreux accords pour le secteur. Quel est le salaire minimum légal dans votre secteur ? L'employeur intervient-il dans les déplacements domicile-travail ? Devez-vous payer une prime de fin d'année ou des écochèques ? Si oui, combien ?


Vous n'avez aucune idée de la commission paritaire dont vous relevez ? Ne vous lancez pas à l'aveuglette, car la réponse est très importante. Posez la question à SD Worx. Vous connaîtrez immédiatement les conditions de rémunération et de travail applicables.




Toutes les pièces du puzzle en bref.




Voir les pièces du puzzle en détail.

Le salaire brut

Le salaire horaire ou mensuel de votre travailleur est toujours le point de départ. Ce n'est pas vous qui choisissez ces montants minimums, ils sont définis par votre commission paritaire. Vous ne pouvez pas proposer une rémunération inférieure à ces montants, mais elle peut toutefois être supérieure. Par exemple pour valoriser l'expérience ou le talent de votre nouvelle recrue. Vous pouvez aussi le faire par le biais d'avantages extralégaux, qui sont souvent intéressants au niveau fiscal et social. Pensez par exemple aux chèques-repas, à l'assurance de groupe, à l'assurance hospitalisation, au GSM ou ordinateur portable.


Veillez à ce que le salaire soit conforme au marché. En payant des cacahuètes, on n'attire que des singes. Et tout aussi important : veillez à ce que les salaires soient équitables. Offrir un salaire trop élevé à un travailleur peut créer des tensions internes. Ou votre travailleur risque de devenir impayable si votre affaire tourne un peu moins bien.


Convenez du salaire brut avec votre travailleur. En tant qu'employeur, vous ne pouvez pas connaître le salaire net qu'il ou elle recevra. Ce montant dépend en effet également d'éléments comme le nombre d'enfants à charge, les revenus professionnels du partenaire et son statut marital.



La sécurité sociale

Le salaire de votre collaborateur remplit également les caisses de la sécurité sociale. Le montant calculé se compose de deux parties :

  • en plus du salaire brut, vous payez les cotisations ONSS. Le pourcentage précis dépend de votre secteur professionnel et du statut de votre travailleur. Dans la plupart des cas, cette cotisation patronale se chiffre à 25 %. Vous êtes actif dans le secteur social ? Ce pourcentage peut aller jusqu'à 32,40 %. Pour les salaires peu élevés, des réductions peuvent s'appliquer.
  • la deuxième partie est constituée par la cotisation du travailleur, qui s'élève à 13,07 %. Elle n'est pas additionnée au salaire brut, mais en est déduite.


Précompte professionnel

Cet impôt est retenu sur le salaire de votre travailleur. Le montant restant dépend de deux facteurs : la situation familiale et le salaire.



Autres coûts

Sous certaines conditions – et en fonction de votre commission paritaire – votre travailleur peut également recevoir un pécule de vacances et une prime de fin d'année. Il existe par ailleurs d'autres coûts, comme :

  • une prime pour l'assurance accidents du travail
  • les frais d'inscription et de gestion liés au secrétariat social
  • les coûts liés à la prévention et la protection obligatoires au travail



Combien vous coûtera votre premier travailleur ?

Demandez-le au spécialiste.

Calcul salarial via SD Worx


Si vous donnez du travail, vous profitez d'avantages

Pour votre premier travailleur, vous ne payez pas de cotisations patronales

Une telle réduction des charges est toujours bonne à prendre. Vous en saurez plus ici à propos de cette exonération dont vous profiterez à vie.


Également bon à savoir : vous pouvez reporter cet avantage à votre prochain premier travailleur. Autrement dit : si votre seul travailleur décide d'aller voir ailleurs, vous ne payerez pas non plus de cotisations patronales pour son remplaçant. Si vous souhaitez en profiter, mieux vaut ne pas traîner. Les pouvoirs publics supprimeront en effet cette mesure lors du dernier jour de 2020.




Via le portefeuille PME, les pouvoirs publics participent au financement des formations

Le monde des affaires ne répond pas aux lois de la physique. Car en affaires, ne pas avancer, c'est reculer. Voilà pourquoi il est important d'investir dans le développement de votre personnel. Veillez à maintenir la motivation en vous intéressant à leur avis, leur expérience, leurs inquiétudes et leurs difficultés. Renforcez l'esprit d'équipe en organisant régulièrement des activités de groupe. Et surtout : investissez dans leur développement.


Pour ce dernier aspect, qui revêt une grande importance dans la croissance de votre entreprise, vous pouvez recevoir des subsides en tant qu'indépendant à titre principal ou complémentaire, titulaire de profession libérale ou PME. Le portefeuille PME couvre 40 % des frais si vous suivez une formation ou demandez des conseils pour mieux entreprendre.


Chaque région a par ailleurs des mesures de soutien spécifiques, par exemple lorsque vous recrutez un travailleur jeune ou plus âgé. Internet ne suffirait pas à toutes les énumérer. Faites-vous donc accompagner par Xerius. Nos experts vous donnent en effet aussi des conseils sur les subsides.




Réduction groupe-cible

Intéressé par une solide réduction de vos cotisations sociales ? C'est possible si vous n'avez pas eu de personnel soumis à l'ONSS en service pendant au moins quatre trimestres consécutifs. Les experts de SD Worx se feront un plaisir de vous en dire plus à ce sujet.




Réduction d'impôt structurelle

Il s'agit d'un avantage compliqué, nous tenons donc d'abord à vous rassurer : SD Worx adapte automatiquement cette réduction pour ses clients, afin que vous ne deviez pas vous en occuper. Voilà, vous pouvez poursuivre votre lecture.


La réduction d'impôt structurelle est une réduction de base applicable de façon généralisée dont vous pouvez profiter en tant qu'employeur pour tous vos travailleurs entièrement soumis à l'ONSS. Une limite minimum de 27,5 % s'applique, sauf pour les travailleurs de l'horeca.


Vous pouvez appliquer immédiatement la réduction d'impôt dans la déclaration trimestrielle, sans formalités supplémentaires. Vous pouvez éventuellement combiner l'avantage avec une réduction groupe-cible. L'avantage dont vous bénéficierez par travailleur dépend de la catégorie d'emploi, du salaire et du taux d'occupation. Ouf.


Envie d'en savoir plus ? Contactez SD Worx, partenaire de Xerius.

SD Worx est un secrétariat social agréé. Leurs experts s'occupent pour vous de toutes les obligations en matière d'emploi. Vous pouvez par exemple compter sur un consultant payroll personnel, qui s'occupera de l'administration de votre personnel et vous informera de tous les changements importants. SD Worx défendra même vos intérêts en tant qu'employeur auprès des pouvoirs publics. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur ce qui compte vraiment : votre entreprise, vos collaborateurs et vos clients.

Contactez SD Worx