Affiliation à une caisse d’assurances sociales : obligatoire, mais aussi absolument nécessaire

En tant qu’indépendant(e), vous devez assurer vous-même votre protection sociale. Pour ce faire, vous vous affiliez à une caisse d’assurances sociales. Comment cela fonctionne-t-il ? Et quelle caisse choisir ? Xerius vous permet d’avoir une vue d’ensemble.


Pourquoi devez-vous vous affilier à une caisse d’assurances sociales ?

Toute personne qui touche un revenu professionnel (en d’autres termes, les salariés, mais aussi les indépendants, comme vous) doit contribuer à la sécurité sociale. En échange de votre geste noble, vous bénéficiez de droits sociaux et vous pouvez compter sur un filet de sécurité aux moments importants de votre vie.


Notre sécurité sociale repose sur le principe de la solidarité. La pierre que vous apportez à l’édifice est proportionnelle à votre revenu. Si vous gagnez beaucoup d’argent, vous êtes solidaire avec les autres indépendants. Si vos affaires fonctionnent moins bien, les autres sont solidaires avec vous.


Vous payez les cotisations sociales en vous affiliant à une caisse d’assurances sociales comme Xerius. Nous calculons votre cotisation et vous envoyons un décompte trimestriel.






Qu’obtenez-vous en échange de vos cotisations sociales ?

En tant qu’indépendant(e), vous payez des cotisations sociales chaque trimestre. En échange, vous constituez des droits sociaux qui vous protègent aux moments clés de votre vie :

  • vous recevez des prestations familiales (allocations familiales, allocation de naissance et prime d’adoption)
  • vous constituez votre pension
  • vos frais médicaux sont remboursés
  • vous pouvez bénéficier d’une allocation
    • en cas de maladie, d’incapacité de travail ou d’invalidité
    • pour les soins de proximité
    • en cas d’arrêt forcé ou de faillite : ce que l’on appelle le droit passerelle.



Comment vos cotisations sociales sont-elles calculées ?

Vous payez un pourcentage calculé sur votre revenu net en tant qu’indépendant(e). Ce pourcentage varie en fonction

  • du montant de votre revenu
  • de votre type d’affiliation (activité principale ou activité complémentaire)

Vous souhaitez connaître précisément le montant de vos cotisations sociales ? Faites le calcul grâce à l’outil de simulation ci-dessous.

Calculer vos cotisations sociales



Entrez-vous en ligne de compte pour la réduction starter ?

Lorsque vous démarrez comme indépendant(e), vous payez des cotisations sociales provisoires. Le législateur les a fixées à une cotisation minimale de 715,64 euros par trimestre.


Cette somme représente néanmoins un montant non négligeable pour bon nombre de starters. C’est pourquoi vous pouvez demander la réduction starter. Vous payez alors une cotisation provisoire réduite pendant les quatre premiers trimestres de votre affiliation :

  • 369,56 euros pour un revenu annuel inférieur à 6.997,55 euros
  • 477,10 euros pour un revenu annuel compris entre 6.997,56 et 9.033,67 euros

Votre revenu annuel dépasse 9.033,67 euros ? Dans ce cas, vous payez tout de même la cotisation minimale de 715,64 euros.


Comment s’affilier ?

Vous êtes déjà indépendant(e)

Cliquez sur le bouton ci-dessous ; Xerius se chargera de régler votre affiliation. La seule chose dont vous devez vous soucier est de payer trimestriellement vos cotisations sociales dans les délais.

S'affilier à Xerius

Vous n’êtes pas encore indépendant(e)

Cliquez sur le bouton ci-dessous ; Xerius se chargera de toutes les formalités à votre place : votre numéro d’entreprise, votre activation de la TVA et votre affiliation à notre Caisse d’Assurances Sociales.

Démarrer mon entreprise avec Xerius

S’affilier à Xerius est une décision judicieuse, car

vous bénéficiez d’un service personnalisé de haut niveau ;

grâce à nos services numériques étendus, vous avez accès à votre dossier 24 heures sur 24 ;

vous payez les frais de fonctionnement les plus bas de toutes les caisses d’assurances sociales.


Est-ce que tout est clair ?

Vous avez bien compris la première phase liée au démarrage de votre activité ? Vous êtes prêt(e) pour la dernière étape.


Peut-être vous le demandez vous encore ?

  • Quel est mon revenu annuel net imposable ?

    Il s’agit de vos revenus professionnels sur une année complète, après déduction de vos frais professionnels. Ce montant sert de base pour le calcul de vos cotisations sociales et de vos impôts.


    Vous changez de statut en cours d’année et vous passez d’une activité principale à une activité complémentaire, ou inversement ? Vos cotisations sociales seront également calculées par trimestre, sur la base de vos revenus annuels en tant qu’indépendant(e).

  • Comment savoir dans quelle catégorie m’affilier : activité principale ou activité complémentaire ?

    1re possibilité : vous avez déjà un statut « à part entière » en tant qu’employé ou fonctionnaire

    Dans ce cas, vous ouvrez vos droits sociaux via votre statut de salarié(e). Par conséquent, vous vous affiliez en activité complémentaire. Vous payez toutefois une cotisation de solidarité sur vos revenus d’indépendant.


    2e possibilité : vous n’avez pas de statut « à part entière » en tant qu’employé ou fonctionnaire

    Dans ce cas, vous vous affiliez en tant qu’indépendant en activité principale. Votre sécurité sociale dépend alors de votre statut d’indépendant(e).


    Outre les activités principale et complémentaire, il existe encore d’autres catégories comme étudiant indépendant et pensionné.

  • Quand dois-je payer mes cotisations sociales ?

    Vous contribuez à la solidarité chaque trimestre. Une année se compose de quatre trimestres :

    • 1er trimestre : du 1er janvier au 31 mars
    • 2e trimestre : du 1er avril au 30 juin
    • 3e trimestre : du 1er juillet au 30 septembre
    • 4e trimestre : du 1er octobre au 31 décembre

    Un trimestre est indivisible. Vous payez donc systématiquement l’intégralité de la cotisation trimestrielle. En d’autres termes, si vous démarrez comme indépendant(e) le 29 mars, vous devez payer l’intégralité de la cotisation trimestrielle pour ces 3 jours.


    Vous recevez le décompte de chaque trimestre durant le premier mois de celui-ci. Veillez à ce que votre paiement se trouve sur le compte de Xerius au plus tard le dernier jour du trimestre. En effet, votre caisse d’assurances sociales doit verser l’argent aux pouvoirs publics le même jour.


    Important : payez toujours à temps. À défaut, les pouvoirs publics imputent des majorations non négligeables : 3 % par trimestre impayé plus 7 % à une seule occasion, le 1er janvier suivant l’année pendant laquelle les cotisations ont été réclamées pour la première fois.