Prenez un départ gagnant comme infirmier indépendant

Après quelques années de dur labeur et de sueur, vous avez accompli votre mission : vous venez de décrocher votre diplôme d'infirmier/infirmière bien mérité. Actuellement, vous suivez votre stage, la première étape sur le chemin de votre vrai travail : une carrière d'infirmier/infirmière indépendant(e). Xerius vous guide pas à pas tout au long du processus et vous déleste d'une grande partie de la paperasse.

1. Fraîchement diplômé(e) ? Demandez votre visa

Vous ne pouvez pas travailler comme infirmier sans visa. En effet, ce document officiel est votre permis de travail, qui prouve que vous êtes autorisé à travailler en tant que prestataire de soins médicaux.

  • Vous êtes diplômé l'une de ces écoles? Dans ce cas, vous êtes un petit veinard, car votre visa arrivera automatiquement dans votre boîte aux lettres.
  • Votre établissement d'enseignement n'est pas sur la liste ? Demandez alors votre visa vous-même via le SPF Santé publique.





2. Commencez votre carrière en tant qu'infirmier indépendant

Se lancer chez Xerius

Ouvrez un compte bancaire en Belgique au nom de votre entreprise

Ce compte est nécessaire pour faire enregistrer votre entreprise auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE). Il vous permet également de séparer vos transactions privées de vos dépenses professionnelles.




Réglez votre inscription à la BCE (Banque-Carrefour des Entreprises)

Une fois cette étape terminée, vous recevrez un numéro d'entreprise. Vous n'avez pas besoin de vous enregistrer vous-même. Xerius se fera un plaisir de s'en occuper pour vous, et ce, gratuitement.


La base de données de la BCE reprend toutes les données et les activités de chaque entreprise de notre pays. L'ONSS, la TVA ou toute autre instance a besoin d'informations sur une entreprise belge ? C'est là qu'elles viennent les consulter.


JConseil : en tant qu'infirmier, vous « n'avez pas besoin de la qualité TVA ». Par conséquent, il n'est pas nécessaire d'activer votre numéro d'entreprise comme numéro de TVA.




Protégez-vous en vous affiliant à une caisse d'assurances sociales

Prochaine étape sur votre liste des choses à faire en tant qu'infirmier indépendant : assurer votre protection sociale. Pour ce faire, affiliez-vous à une caisse d’assurances sociales comme Xerius. Vous bénéficiez alors de droits sociaux en payant des cotisations sociales tous les trimestres. Vous pouvez ainsi dormir sur vos deux oreilles : votre pension, votre assurance maladie, vos indemnités en cas d'incapacité de travail et votre allocation de maternité sont entre de bonnes mains.




Réglez votre assurance maladie auprès des Mutualités Libres

En vous affiliant à une mutualité, vous êtes en ordre d'assurance maladie obligatoire. Vous serez ainsi remboursé(e) des frais médicaux et vous recevrez une indemnité en cas d'incapacité de travail.


Si vous êtes déjà affilié(e) à une mutualité, il vous suffit de lui communiquer votre nouveau statut : d'étudiant(e) à infirmier indépendant.





Commencer en tant qu'indépendant un jour plus tôt ou un jour plus tard peut vous permettre de réaliser une très bonne opération pour votre pension.

En choisissant très précisément la date de début de votre activité, vous pouvez payer un trimestre de cotisations sociales en moins tout en bénéficiant de l'ensemble des droits à la pension pour l'année. Les experts de Xerius se feront un plaisir de calculer pour vous la date de début idéale.

Xerius se charge volontiers de ces deux obligations pour vous.

  1. Votre inscription à la BCE
  2. Votre affiliation en tant qu’indépendant

Vous devez seulement vous occuper de l'ouverture de votre compte bancaire.

 
Régler 2 étapes en 1

3. La dernière étape : votre protection

Vos assurances obligatoires

En tant qu'infirmier, vous avez beaucoup de responsabilités. Voilà pourquoi la loi vous impose de souscrire certaines assurances : ainsi, vos clients et vous êtes protégés en cas de faute professionnelle.

  • L'assurance responsabilité professionnelle prend en charge les frais résultant d'erreurs propres à votre profession.
  • L'assurance responsabilité civile couvre les dommages encourus par des tiers, c'est-à-dire les personnes autres que votre client, en cas d'erreur malencontreuse de votre part.



Protégez-vous davantage avec des assurances complémentaires

Un conseil : complétez les assurances obligatoires par des couvertures complémentaires. De cette façon, vous pouvez profiter d'une protection équivalente à celle d'un fonctionnaire ou d'un salarié. Pour ce faire, les couvertures suivantes sont intéressantes :

  • la protection de votre revenu : vous êtes assuré de bénéficier d'un revenu de remplacement en cas d'incapacité de travail à la suite d'une maladie ou d'un accident.
  • une pension qui vous permettra de vivre confortablement. En tant qu’indépendant(e), vous ne bénéficiez pas d’une pension légale très élevée. De nombreux indépendants se retrouvent dans la pauvreté après leur carrière. Évitez ce scénario et maintenez votre confort de vie grâce à une pension complémentaire pour indépendants.
  • la protection de votre revenu pendant et après votre carrière. Un conseil : combinez les options revenu garanti et pension complémentaire. Cette solution financièrement très abordable et fiscalement très intéressante est uniquement disponible chez Xerius.



Une excellente idée : demander votre allocation INAMI

En tant qu'infirmier, vous pouvez vous affilier à l'INAMI et ainsi vous engager à travailler aux tarifs convenus. Vous ne facturez pas à vos patients des suppléments qui ne sont pas remboursés par leur mutualité. En échange de votre engagement, vous recevrez une allocation annuelle, appelée « Statut social INAMI ». Grâce à ce montant, vous pouvez renforcer votre protection sociale, par exemple avec un revenu garanti ou une PCLI.


Votre dossier est approuvé ? Dans ce cas, vous recevrez un numéro INAMI en tant que « candidat en formation ». Avec ce numéro :

  • vous pouvez communiquer vos prestations à l'INAMI ;
  • vos patients seront remboursés de leurs frais médicaux par leur mutualité.

Il est très important de mentionner ce numéro sur tous vos courriers, certificats, évaluations et autres documents officiels.


Vous connaissez votre numéro INAMI ? Demandez votre allocation INAMI avant le 30 septembre.Un conseil : confiez cette tâche à Xerius. Nous veillons à réintroduire correctement chaque année votre demande d'allocation dans les délais impartis. Ainsi, vous pouvez vraiment vous détendre et vous concentrer sur ce qui compte : prendre soin de vos patients.

Régler mon allocation INAMI

Confiez toute la paperasse à Xerius

Vous pouvez ainsi dormir sur vos deux oreilles : vous suivez chaque étape comme la loi l'exige. Et vous pouvez dès lors vous concentrer pleinement sur la réussite de vos débuts en tant qu'infirmier indépendant.

Xerius regelt dan voor jou:

  • Votre inscription en tant qu'entreprise non commerciale à la BCE
  • Votre affiliation en tant qu'indépendant(e) à Xerius Caisse d'Assurances Sociales
  • Un accompagnement pour toutes les autres formalités relatives au démarrage de votre activité, telles que les demandes d’autorisations
  • Votre allocation Statut social INAMI
Faire la demande en ligne