Un indépendant sans épargne-pension peut-il survivre?

Votre activité est votre passion. Cela ne signifie toutefois pas que votre vie s’arrête après votre carrière. En effet, il est également agréable de dormir plus tard, de pratiquer davantage son loisir et d’avoir plus de temps à consacrer à sa famille. Vous disposez pour cela d’un grand nombre d’années après votre carrière d’indépendant(e). Du moins, si vous pouvez mettre définitivement un terme à votre carrière parce que vous n’avez plus à vous soucier de l’argent. C’est pourquoi il est judicieux de vous constituer une pension complémentaire dès maintenant. Vous complétez ainsi — appelons un chat, un chat — votre maigre pension légale par un capital supplémentaire qui ne se refuse pas.

Récoltez dès à présent les fruits de votre décision pour le futur.


En tant que starter, vous ne vous souciez peut-être pas encore de votre pension. Vous avez bien d’autres chats à fouetter pour le développement de votre activité. Pourtant, mieux vaut penser à votre pension complémentaire.

Garder une poire pour la soif, c’est comme construire une maison : on commence par les fondations. La base la plus solide (et la plus fiscalement intéressante) pour votre capital de pension est toujours la pension complémentaire libre pour indépendants (PCLI).

Avec la PCLI, vous récupérez non seulement un capital supplémentaire par la suite, mais vous bénéficiez d’emblée d’avantages très intéressants. Et c’est tant mieux, car chaque centime compte, surtout en tant qu’indépendant(e) débutant(e).


1. Vous payez moins d’impôts et de cotisations sociales.

Même si votre pension n’est pas encore pour demain, une PCLI vous permet d’économiser dès aujourd’hui beaucoup d’argent sur vos impôts. Vos primes sont en effet fiscalement déductibles comme frais professionnels, même au-delà du forfait de frais. Vos impôts baissent donc considérablement. De plus, vos cotisations sociales diminuent et vous pouvez ainsi réaliser jusqu’à 64 % d’économie sur la prime versée. Autrement dit, le fisc contribue à 2/3 de votre pension, et ce, alors que l’argent reste en fait le vôtre.




2. Vous payez le montant que vous voulez, quand vous le voulez.

Comme son nom l’indique, le paiement de votre prime est libre : vous choisissez vous-même le montant et le moment du versement. Néanmoins, il vaut mieux partir de ce que l’on appelle la « prime optimale sur le plan fiscal ». Celle-ci vous garantit un avantage fiscal maximal et nous la recalculons chaque année.


Toutefois, vous n’êtes absolument pas tenu(e) de payer ce montant. Vous préférez verser une prime inférieure ou vous souhaitez sauter une année ? Vous prenez cette décision en toute liberté. Gardez cependant à l’esprit que :

  1. vous devez verser un minimum de 100 euros par an pour bénéficier d’une réduction d’impôts ;
  2. plus vous versez et plus vous versez rapidement, plus vous optimisez vos intérêts et votre participation aux bénéfices, et plus votre capital de pension augmente.



3. Vous optez pour un placement sûr.

Votre prime est en effet investie dans des assurances épargne de la branche 21. Autrement dit, l’assureur assume l’intégralité du risque d’investissement. De plus, vous bénéficiez d’une garantie de capital et avez ainsi toujours la garantie de récupérer votre argent. En outre, Xerius est une organisation financièrement saine et stable. Votre argent est donc vraiment en sécurité.

Faites une simulation

4. Votre argent rapporte plus que sur votre livret d'épargne

Le rendement de votre livret d’épargne est en chute libre depuis des années. Pire encore, on a maintenant touché le fond avec un taux d’intérêt qui a chuté au minimum légal de 0,01 %. .

Il est vraiment beaucoup plus intéressant d’investir votre argent dans votre pension. Avec un taux d’intérêt de 0,80 %, votre rendement est nettement supérieur à celui de la plupart des livrets d’épargne. En outre, ce taux est véritablement garanti, de sorte que vous êtes certain(e) qu’une coquette somme viendra compléter votre capital de pension chaque année. À cela s’ajoute également une éventuelle participation variable aux bénéfices.


5.Votre constitution de pension augmente lorsque vous ne pouvez pas travailler à la suite d’une maladie ou d’un accident.

Autre avantage non négligeable : lorsque vous êtes en incapacité de travail, votre assureur continue de payer les primes à votre place. Autrement dit, la constitution de votre pension se poursuit normalement. Et c’est particulièrement rassurant. Outre la constitution de votre pension, vous pouvez prévoir une indemnité en cas d’incapacité de travail. Vous percevez celle-ci en plus de l’allocation de votre mutualité. Ce dernier montant est en effet très modeste et suffit à peine pour continuer à vivre normalement. De plus, des études récentes montrent que la moitié des Belges n’ont pas suffisamment de réserve d’épargne pour s’en sortir pendant six mois. Sans cette réserve financière, un revenu de remplacement est absolument nécessaire pour garder la tête hors de l’eau.


En tant que starter, vous réfléchissez à deux fois avant de dépenser le moindre euro. Vous pouvez donc vous demander s’il est absolument nécessaire de consentir ces frais. La réponse est clairement « oui ». C’est précisément parce que vos revenus sont encore modestes que vous ne devez pas prendre le risque de les perdre. Dans le cas contraire, des ennuis financiers s’annoncent en plus de votre incapacité de travail.



6. Vous percevez ce revenu de remplacement jusqu’à l’âge de la pension.

Fait 1 : le risque d’incapacité de travail augmente avec l’âge. Fait 2 : les indépendants doivent travailler de plus en plus longtemps. Résultat : la probabilité que vous ayez besoin de cette assurance ne fait qu’augmenter. Il est donc rassurant de savoir qu’avec Xerius, vous êtes protégé(e) jusqu’à l’âge légal de la pension, c’est-à-dire 65, 66 ou 67 ans, selon votre année de naissance. Cet avantage est unique, car les autres assurances mettent souvent un terme à cette allocation à vos 60 ans, alors que ces dernières années sont justement les plus risquées.




7. Plus vous commencez jeune, plus votre allocation est élevée.

Quelle indemnité percevrez-vous en cas d’incapacité de travail ? Son montant est déterminé selon votre âge de départ. Voici la règle générale : plus vous commencez jeune, plus c’est intéressant. Votre prime est en effet moins élevée et vous accumulez un capital de pension complémentaire plus important.




8. Vous ne payez pas de taxe sur les primes.

En voilà un beau cadeau : vous ne payez pas d’impôts sur les primes que vous versez pour votre capital de pension. C’est également le cas d’autres formules, comme l’engagement individuel de pension et la convention de pension pour travailleurs indépendants.




9. Une solution sur mesure et des explications parfaitement claires.

Vous l’avez lu précédemment : tous les chemins mènent à Rome. La constitution de votre pension est donc une question assez complexe. C’est pourquoi Xerius vous permet d’être aidé(e) par un véritable expert, spécialisé dans votre protection et votre pension en tant qu’indépendant(e). Il vous recommande une solution uniquement après l’analyse approfondie de votre situation, de vos souhaits et de vos besoins. Ses conseils ont un double objectif : s’assurer que vous pouvez maintenir votre confort de vie à votre pension et que vous économisez dès à présent sur vos impôts.



Ces conseils ne sont pas uniquement excellents parce qu’ils s’adaptent à votre situation. Ils sont en outre formulés dans un langage clair, sans petits caractères ou articles cachés. Vous savez toujours exactement où vous en êtes et la voie de votre pension est parfaitement claire.

Prenez rendez-vous sans engagement

Une pension confortable commence par un premier pas.

Et ce premier pas est loin d’être un pas de géant. Vous posez une base solide pour votre pension complémentaire avec une PCLI (« pension complémentaire libre pour indépendants ») ou une PCLI sociale. Vous constituez votre pension avec un avantage fiscal qui peut atteindre 64 %. En outre, vous profitez d’une liberté totale et vous versez la prime quand vous le souhaitez.

Découvrez la PCLI ou la PCLI sociale qui vous convient

Vous souhaitez percevoir une pension encore plus élevée ? Combinez cette base avec d’autres produits de pension.




Engagement individuel de pension (EIP)

Cette solution s’adresse exclusivement aux dirigeants de sociétés. La société paie la prime et bénéficie ainsi d’un avantage fiscal de 20 à 30 %.


Plus d'infos sur l'EIP

Épargne-pension individuelle

Vous investissez chaque année le montant de votre choix dans votre pension. Si vous versez la somme idéale de 960 euros, vous bénéficiez d’une réduction de 30 % sur l’impôt des personnes physiques.


Plus d'infos sur l'épargne-pension individuelle

Épargne à long terme

Cette solution vous permet d’économiser jusqu’à 2.310 euros par an pour votre pension. Vous bénéficiez ainsi d’une réduction fiscale sur l’impôt des personnes physiques, qui peut aller jusqu’à 30 %.


Plus d'infos sur l'épargne à long terme

Convention de pension pour travailleurs indépendants (CPTI)

Cette solution s’adresse exclusivement aux entreprises personnes physiques et aux professions libérales sans société. L’épargne-pension ainsi réalisée permet d’obtenir un avantage fiscal allant jusqu’à 30 %.


Plus d'infos sur la CPTI

Vous ne trouvez plus votre chemin dans le paysage des pensions?

En effet, celui-ci est très complexe. Demandez le conseil de votre expert chez Xerius. Il serait ravi de vous aider à trouver les formules qui vous conviennent le mieux. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.