PCLI : pour la constitution d'une pension complémentaire.

Vous souhaitez continuer à mener une vie confortable après votre carrière d'indépendant(e) ? Dans ce cas, vous devez commencer maintenant à vous constituer une pension complémentaire. Grâce à une pension complémentaire libre pour indépendants (PCLI), vous posez les fondations les plus solides. De plus, vous bénéficiez d'un bel avantage fiscal, car vous déduisez les primes comme frais professionnels.

  • Profitez de la réduction d'impôts la plus élevée de toutes les formules de pension: jusqu'à 64 % d'avantage fiscal.
  • Liberté de prime : vous payez le montant que vous voulez, quand vous le voulez.
  • Revenu de remplacement dans une PCLI sociale lorsque vous ne pouvez pas travailler à la suite d'une maladie ou d'un accident.
  • Xerius recalcule chaque année votre prime optimale sur le plan fiscal : la prime avec laquelle vous réalisez la meilleure économie fiscale.

Pour qui la pension complémentaire libre pour indépendants est-elle intéressante ?

Pour chaque indépendant

Le nom de la formule est évocateur : pour chaque indépendant. Les indépendants doivent aussi constituer une pension complémentaire eux-mêmes. En effet, c'est le seul moyen de continuer à mener une vie confortable après une carrière de dur labeur.


Grâce à une pension complémentaire libre pour indépendants, vous posez les fondations les plus solides. Vous mettez de l'argent de côté pour un capital supplémentaire, que vous recevez lorsque vous prenez votre retraite, outre votre pension légale. Ainsi, l'argent reste donc toujours à vous.




Pour chaque indépendant(e) souhaitant payer moins d'impôts

Avec une PCLI, vous ne vous contentez pas de veiller à votre pension de demain. Vous économisez aussi sur les impôts d'aujourd'hui. En effet, vous déduisez entièrement les primes payées comme frais professionnels, même au-delà du forfait de frais. De cette manière, vous économisez sur vos impôts et sur vos cotisations sociales, tandis que l'argent reste en fait le vôtre. Il faut bien l'avouer : votre pension à la hausse, vos impôts à la baisse – n'est-ce pas le rêve de tous ?




À quelles conditions devez-vous répondre ?

Vous pouvez souscrire une PCLI en tant que :

  • indépendant(e) à titre principal
  • conjoint(e) aidant(e)
  • indépendant(e) à titre complémentaire à partir de votre quatrième année complète d'activité indépendante et ce, si vous payez des cotisations sociales forfaitaires suffisamment élevées (minimum de l'indépendant à titre principal).

Vous pouvez souscrire une PCLI sociale (offrant une couverture supplémentaire en cas d'incapacité de travail) jusqu'à l'âge de 54 ans. Vous êtes plus âgé ? Dans ce cas, vous entrez en considération pour une PCLI ordinaire.

Lancer une simulation

 

*Sur la base d'un taux d'imposition marginal de 50 % et d'une taxe communale de 8 %. Attention cependant : dans cette simulation, nous ne tenons pas compte des frais de fonctionnement de la caisse d'assurances sociales. Le traitement fiscal dépend de votre situation personnelle et peut être modifié à l'initiative de l'employeur ou du fisc.

Comment fonctionne la pension complémentaire libre pour indépendants ?

Chaque année, vous versez jusqu'à 9,4 % de votre revenu net imposable en prime dans votre PCLI. Vous constituez ainsi progressivement un capital, dont vous pourrez profiter lors de votre pension.




Moins d'impôts, moins de cotisations sociales

Le fisc rembourse 2/3 de votre investissement. Vos primes sont en effet fiscalement déductibles à 100 %, ce qui vous permet donc de payer moins d'impôts. De plus, vos cotisations sociales diminuent, de sorte que vous pouvez réaliser jusqu’à 64 % d’économie.




Vous versez comme vous le souhaitez

Vous choisissez vous-même la fréquence, le moment et le montant de votre versement, avec la prime optimale sur le plan fiscal en guise de maximum. Vous préférez sauter une année dans votre constitution de pension ? Aucun problème, vous bénéficiez d'une liberté de prime totale.


Astuce : plus vous versez et plus vous versez rapidement, plus vous optimisez vos intérêts et votre participation aux bénéfices, et plus votre capital de pension augmente.




Un rendement garanti

Xerius paie un rendement garanti de 0,80 % sur vos primes. Ce taux est dès lors supérieur à celui de la plupart des banques ou courtiers. En outre, notre taux est véritablement garanti, de sorte que vous êtes certain(e) qu'une coquette somme viendra compléter votre capital de pension chaque année. À cela s'ajoute également une éventuelle participation aux bénéfices variable.


Très important aussi : Xerius possède un excellent ratio de solvabilité. C'est pourquoi votre argent est en sécurité chez nous. Votre pension aussi ! Et c'est particulièrement rassurant.







Quelle PCLI vous correspond le mieux ? Découvrez-le ici

 

Xerius Relax4Pension

(PCLI)

Xerius Relax4More

(PCLI sociale)

Xerius Relax4Life

(PCLI sociale)

Quel est votre objectif ?

Vous souhaitez une épargne optimale pour votre pension, sans plus.

Vous souhaitez épargner encore davantage pour votre pension, et bénéficier d'un avantage fiscal encore plus élevé.

Vous souhaitez combiner une constitution de pension optimale à une protection totale de votre revenu.

Avantage fiscal

Déductible à 100 %

Déductible à 100 %

Déductible à 100 %

Quel montant pouvez-vous verser ?

Jusqu'à 8,17 % de votre revenu. Maximum 3.187,04 euros par an. 

Jusqu'à 9,4 % (+ 15 %) de votre revenu. Maximum 3.666,85 euros par an. 

Jusqu'à 9,4 % (+ 15 %) de votre revenu. Maximum 3.666,85 euros par an. 

Capital de pension

100 % de votre prime sont consacrés à la constitution de pension.

90 % de votre prime sont consacrés à la constitution de pension. 

80 % de votre prime sont consacrés à la constitution de pension.

Incapacité de travail

Pas de couverture

Couverture de base

Couverture à part entière

Remboursement en cas d'incapacité de travail

Néant

350 % de votre prime de pension. Un maximum d'environ 11.000 euros par an.

Maximum 1.200 % de votre prime de pension. Un maximum d'environ 35.000 euros par an.

Frais d’entrée

Seulement 3 %, soit l'un des tarifs les plus bas du marché.

Seulement 3 %, soit l'un des tarifs les plus bas du marché.

Seulement 3 %, soit l'un des tarifs les plus bas du marché.

Rendement garanti

0,80 %

0,80 %

0,80 %

Chez Xerius, le client est roi. Vous êtes roi.


Vous souhaitez tout miser sur votre pension ? Dans ce cas, nous vous recommandons Xerius Relax4More. Vous bénéficiez alors d'un avantage fiscal maximal. Vous préférez la sécurité en cas de maladie ou d'accident ? Nous vous conseillons Xerius Relax4Life. Car chez Xerius, vous êtes au cœur de nos priorités. Nous adaptons nos conseils à vos souhaits et vos besoins.


Une simulation vaut mieux qu'un long discours.

Faites la simulation et découvrez gratuitement et sans obligation quelle prime vous pouvez payer, quel capital de pension (et éventuellement revenu de remplacement) vous recevez et quelles économies d'impôts et de cotisations sociales vous réalisez.


La proposition est attrayante ? Vous pouvez souscrire à la fin de la simulation. Xerius vous fournit alors la police personnelle.


Chaque année, Xerius vous informe à nouveau de votre prime optimale sur le plan fiscal. Vous décidez vous-même quand et quel montant vous payez. Vous préférez sauter une année dans la constitution de votre pension ? Aucun problème, vous bénéficiez d'une liberté de prime totale.


Lisez les conditions générales pour Xerius Relax4Pension, Xerius Relax4More et Xerius Relax4Life.


Lisez le règlement de solidarité pour Xerius Relax4More en Xerius Relax4Life.


Plus d'informations

Votre choix

Données personnelles

Souscrire

Choisissez votre produit

Données personnelles


Questions concernant le paiement de votre prime

  • Quel est le montant exact de la prime à payer ?

    Xerius le recalcule pour vous chaque année, sur la base de votre revenu professionnel imposable net. Notre objectif : trouver votre prime optimale sur le plan fiscal, avec laquelle vous réalisez la plus grande économie d'impôts.

    Dans une PCLI ordinaire (Xerius Relax4Pension), vous pouvez verser jusqu'à 8,17 % de votre revenu professionnel imposable net, avec un maximum de 3.187,04 euros.
    Dans une PCLI sociale (Xerius Relax4More et Xerius Relax4Life), il s'agit de 9,40 %, avec un montant maximal de 3.666,85 euros.

    Vous êtes starter ? Dans ce cas, nous basons le calcul sur votre estimation de revenu pour l'année en cours. Cette estimation correspond au montant sur lequel vous payez vos cotisations sociales.

    Vous êtes un(e) indépendant(e) établi(e) ? Votre prime se base sur votre revenu effectif d'il y a trois ans. Ce montant est ajusté à l'inflation à l'aide d'un coefficient de revalorisation. Pour donner un exemple concret : votre prime pour 2018 est calculée sur la base de votre revenu imposable net de 2015. Nous multiplions ce montant par 1,061097, soit le coefficient de revalorisation.

  • Dois-je payer une prime chaque année ?

    Le paiement de votre prime est libre. Vous déterminez vous-même si vous versez la prime maximale proposée. Vous préférez payer un montant inférieur ? Vous souhaitez sauter une année ? Vous prenez cette décision en toute liberté. Gardez seulement à l'esprit que vous devez verser un minimum de 100 euros par an pour bénéficier d'une réduction d'impôts. 

  • Quand dois-je verser la prime ?

    Notre devise : la liberté fait le bonheur. Vous choisissez vous-même la fréquence et le moment de votre paiement. Toutefois, nous vous conseillons de verser le plus tôt possible dans l'année et autant que possible. Cela vous permet d'optimiser vos intérêts et votre participation aux bénéfices. Vous recevez une réduction d'impôts pour chaque versement sur le compte PCLI de Xerius avant le 31 décembre.

  • Ma société peut-elle payer la prime ?

    Vous êtes dirigeant(e) d’entreprise avec une société ? Vous avez le choix : vous payez les primes comme personne privée ou votre société s'en charge.

    Dans ce dernier cas, les primes sont considérées comme des frais. Par conséquent, vous ne payez pas d'impôt des sociétés sur ce montant. Pour vous, en tant que dirigeant(e) d'entreprise, il s'agit d'un avantage de toute nature, toutefois déductible de l'impôt des personnes physiques. Votre salaire imposable n'augmente donc pas.

    Néanmoins, votre société doit retenir un précompte professionnel sur les primes. En raison de la déductibilité dans l'impôt des personnes physiques, vous récupérez finalement ce précompte, mais trois ans plus tard.

    Vous payez les primes comme personne privée ? Vous pouvez alors les déduire dans l'impôt des personnes physiques. Votre société a moins de frais, de sorte que la base de l'impôt des sociétés est légèrement plus élevée.

  • Ma PCLI chez Xerius représente-t-elle un investissement sûr ?

    Soyez-en certain(e). Xerius est une entreprise stable et saine sur le plan financier, qui propose exclusivement des assurances épargne de la branche 21. Cela signifie que nous assumons l'intégralité du risque d'investissement. En outre, vous bénéficiez d'une garantie de capital. Vous êtes donc certain de toujours récupérer votre argent.

Questions concernant la fiscalité de votre PCLI

  • Quel pourcentage de prime puis-je récupérer via les impôts ?

    Cela dépend de votre situation personnelle et de votre revenu. Vous pouvez déduire la prime au taux d'imposition marginal (maximum 50 % + taxe communale). De plus, votre prime est déduite de votre revenu net, si bien que vous payez moins de cotisations sociales (jusqu'à 20,5 % + coût de fonctionnement de la CAS).


    Additionnez ces avantages, et vous pouvez récupérer un maximum de 64 %. Découvrez votre avantage exact dans le tableau ci-dessous (chiffres* de 2018).


    disque de revenu Pourcentage de l'avantage total
     0 - 7.430  0%
     7430 - 12.990  27%
     12.990 - 13.550,50  43,2%
     13.550,50 - 22.290  55,2%
     22.290 - 39.660  59,46%
     39.660 - 58.513,59  63,72%
     58.513,59 - 86.230,52  60,71%
     86.230,52 et plus  54%

    *Ces chiffres se basent sur une taxe communale de 8 % et un coût de fonctionnement de la CAS de 3,05 %. La fiscalité peut toujours être modifiée à l'initiative du législateur ou du fisc.

  • Où dois-je déclarer les primes dans mes impôts ?

    La case exacte dépend de votre activité professionnelle.

    • Cadre XV Dirigeants d'entreprise : code 1405/2405 (H/F) : cotisations sociales personnelles
    • Cadre XVI Bénéfices d'entreprises commerciales : code 1606/2606 (H/F) : frais professionnels
    • Cadre XVII Profits des professions libérales : code 1656/2656 (H/F) : cotisations sociales
    • Cadre XIX Rémunérations des conjoints aidants : code 1451/2451 (H/F) : cotisations sociales
     
  • Quand puis-je bénéficier de l'avantage fiscal ?

    Pour déduire la prime de vos impôts, vous devez pouvoir cocher ces 3 cases :

    • vous avez versé au moins 100 euros dans votre PCLI l'année dernière;
    • votre prime PCLI et vos cotisations sociales se trouvaient sur le compte de Xerius le 31 décembre;
    • votre revenu est supérieur à la somme exonérée d’impôt.

    N'oubliez pas de mentionner le montant dans votre impôt des personnes physiques. Nous vous fournirons une attestation fiscale à cet effet. Votre prime PCLI est généralement mentionnée sur l'attestation des cotisations sociales payées également.

    Enfin, n'oubliez pas que c'est le fisc qui décide de votre avantage fiscal, et malheureusement pas Xerius. 

     

Questions concernant le paiement et la taxation de votre PCLI

  • Quand mon capital est-il versé ?

    C’est très simple : lorsque vous prenez votre pension. Vous pouvez le signaler à Xerius, mais l'État nous le communique également. Xerius vous envoie alors les documents nécessaires.

    Vous prenez votre pension anticipée ? Dans ce cas, vous recevez votre capital de pension plus tôt aussi. Vous reportez votre pension ? Vous avez le choix : demander le paiement ou continuer à épargner.

    Votre contrat a une date de fin, mais celle-ci sert pour le calcul prévisionnel. Elle ne coïncide donc pas toujours avec le moment du paiement. 

     

     
  • Comment mon capital constitué est-il versé et imposé ?

    Le capital que vous recevez se compose des primes payées, des intérêts et de la participation aux bénéfices. Vous devez effectuer les retenues suivantes :

    • 3,55 % de cotisation INAMI;
    • 0 %, 1 % ou 2 % de cotisation de solidarité, en fonction du montant épargné;
    • 11,11 % de précompte professionnel sur le pourcentage de la rente fictive (participation aux bénéfices exonérée). Il s'agit d'un calcul complexe, qui revient généralement à 0,5 % environ.

    Vous obtenez ainsi le montant net qui apparaît sur votre compte. Vous pouvez aussi opter pour un montant mensuel (une « rente »), mais nous déconseillons cette option. En effet, vous payez un impôt annuel sur les revenus mobiliers.

    Quoi qu'il en soit, vous devez déclarer une partie dans l'impôt des personnes physiques : ce que l'on appelle la rente fictive. Il s'agit de l'impôt final le plus avantageux sur le plan fiscal pour le capital de pension complémentaire. Cela signifie que votre impôt sera réparti par l'intermédiaire de votre impôt des personnes physiques. Le moment où vous prenez votre PCLI détermine a) le pourcentage du montant alloué que vous devez déclarer comme rente fictive, et b) combien de temps vous devez faire cette déclaration.

    • prélèvement à 60 ans : rente fictive de 3,5 % pendant 13 ans
    • prélèvement entre 61 et 62 ans : rente fictive de 4 % pendant 13 ans
    • prélèvement entre 63 et 64 ans : rente fictive de 4,5 % pendant 13 ans
    • prélèvement à 65 ans ou ultérieurement : rente fictive de 5 % pendant 10 ans

    Vous recevez une attestation fiscale unique de Xerius à cet effet. Conservez-la donc précieusement, car vous en aurez besoin longtemps. Le montant complété est ajouté à votre pension légale et imposé de cette manière.

    Vous faites une déclaration numérique ? Ce montant sera préalablement rempli.

    Astuce : vous répondez aux conditions de la mesure d'incitation visant à travailler plus longtemps ? Dans ce cas, la rente fictive et le précompte professionnel sont calculés sur 80 % de votre réserve de prime nette au lieu de 100 %.

     
  • Puis-je récupérer mon argent avant ma pension ?

    C'est uniquement possible si vous répondez aux conditions de carrière de la pension légale anticipée. Vous trouverez ces conditions ci-dessous :

    Äge le plus précore vous avez 60 ans... 61 62 62,5 63 Normal
    ...en 2018 vous avez au moins 43 années de carrière vous avez au moins 42 années de carrière     vous avez au moins 42 années de carrière 65
    ...en 2019 vous avez au moins 44 années de carrière vous avez au moins 43 années de carrière     vous avez au moins 42 années de carrière  
    ...en 2025 vous avez au moins 44 années de carrière vous avez au moins 43 années de carrière     vous avez au moins 42 années de carrière 66
    ...en 2030 vous avez au moins 44 années de carrière vous avez au moins 43 années de carrière     vous avez au moins 42 années de carrière 67

    Vous êtes né à 1961 ou avant ? Vous pouvez alors demander un rachat sans remplir les conditions de carrière. C'est possible à partir des âges précisés dans le tableau suivant :

    Année de naissance Prélèvement possible à partir de
    1958 ou avant 60 ans
    1959 61 ans
    1960 62 ans
    1961 63 ans

    Un transfert de réserve est toujours possible. Vous transférez le capital PCLI dans un contrat PCLI auprès d'un autre organisme de pension. Cependant, cette pratique est déconseillée dans le climat actuel de faibles taux d'intérêt. En effet, il est probable que cela ne soit pas intéressant au niveau financier.


    Le financement immobilier est peut-être une piste à étudier, en revanche.

  • Puis-je entrer en considération pour l'incitant visant à travailler plus longtemps ?

    Plus vous travaillez longtemps, moins vous payez d'impôts. C'est le principe de la mesure d'incitation visant à travailler plus longtemps.

    C'est possible avec votre PCLI. La rente fictive et le précompte professionnel sont alors calculés sur 80 % de votre réserve de prime nette au lieu de 100 %.
    Vous pouvez bénéficier de cette mesure favorable si vous répondez aux conditions suivantes :

    1. vous ne prenez pas votre pension légale avant l'âge légal de la pension;
    2. vous avez été affilié(e) à une caisse d'assurances sociales sans interruption pendant les trois années précédentes;
    3. durant cette période, vous avez payé les cotisations sociales minimales de l'indépendant(e) à titre principale.
     
  • J'ai 65 ans mais je ne prends pas encore ma pension. Qu'advient-il de mon épargne dans ma PCLI ?

    Il y a deux possibilités : soit vous demandez le paiement du capital, soit vous prolongez votre PCLI. De cette façon, vous pouvez continuer à verser les primes et à profiter d'un avantage fiscal. Dès lors, vous pouvez faire payer le capital gratuitement quand vous le souhaitez.

    Vous ne pouvez pas prolonger les éventuelles couvertures complémentaires en cas d'incapacité de travail ou de décès.

  • J'ai pris ma pension légale, mais je reste actif et je paie donc encore des cotisations sociales. Qu'en est-il de mon épargne ?

    Vous avez pris votre pension légale, la PCLI doit donc cesser et être payée. Les gains supplémentaires après votre pension n'ont aucun rapport avec l'EIP. Xerius vous contacte au préalable pour le paiement.

  • Puis-je recevoir mon capital sous forme de rente ?

    Ce n'est certainement pas conseillé. Vous feriez mieux d'opter pour un paiement intégral en une seule fois, car une rente :

    • est taxée chaque année comme revenus mobiliers;
    • génère peut-être un avantage financier moindre.
     

Questions concernant votre incapacité de travail

  • Quel revenu de remplacement reçois-je si je tombe malade ?

    Apprenez-en davantage ici sur l'allocation de Xerius Relax4Life.

    Avec Xerius Relax4More, vous percevez chaque année une allocation correspondant à 350 % des primes de pension versées pendant les trois années précédant le début de votre incapacité de travail. Cette allocation annuelle se limite à un maximum de 11.000 euros. Le contrat INAMI pour les médecins fait exception à cette règle, car l'allocation maximale s'élève à environ 15.000 euros.

    Vous répartissez cette allocation entre deux garanties. Combien faites-vous verser sur votre compte comme revenu de remplacement ? Combien versez-vous comme prime de pension dans votre PCLI ? Le choix vous appartient. 

    Vous avez droit à une allocation lorsque la mutuelle vous déclare totalement inapte au travail (cela revient à 66 % ou plus) et vous verse également une allocation. À l'issue d'une période de risque propre de six mois, vous recevez l'allocation mensuelle. Celle-ci dure jusqu'à la fin de votre contrat ou de votre incapacité de travail complète.

    Vous trouverez de plus amples informations dans le règlement de solidarité et la fiche d'informations financières.

Questions concernant votre PCLI en cas de décès

  • Qu'advient-il de mon épargne si je décède avant de prendre ma pension ?

    Vous n'avez pas de couverture décès complémentaire ? Dans ce cas, l'épargne constituée est entièrement versée au(x) bénéficiaire(s) désigné(s). Vous avez cette couverture décès complémentaire ? Le montant mentionné dans la police est alors payé.

    Votre conjoint(e) ou cohabitant(e) légal(e) est le bénéficiaire par défaut. Si vous n'en avez pas, l'argent va aux enfants. En l'absence d'enfants, l'argent rejoint l'héritage.

    Vous pouvez modifier librement les personnes mentionnées dans cette « clause bénéficiaire » de votre contrat. Vous pouvez le faire au moyen d'une demande signée.

    L'argent est versé à votre conjoint(e) ? Il/elle doit procéder à peu près aux mêmes retenues fiscales. Pour tous les autres bénéficiaires, la cotisation INAMI et la cotisation de solidarité sont acquittées.

  • Mes héritiers doivent-ils payer des droits de succession ?

    Oui, ils paient en principe des droits de succession sur le capital de décès.

Questions concernant votre statut d'indépendant(e)

  • J'arrête mon activité indépendante. Qu'advient-il du capital constitué dans ma PCLI ?

    Vous n'avez plus d'activité indépendante ? Ou vous ne payez plus les cotisations sociales minimales d'un indépendant en activité principale ? Vous ne pouvez plus verser dans votre PCLI. Le capital constitué est maintenu et vous continuez à recevoir les intérêts jusqu'à la date de fin de votre contrat. Par conséquent, vous ne recevez plus de demandes de paiement mais uniquement une mise à jour annuelle de la situation.

    Vous recommencez à travailler comme indépendant(e) ? Envoyez simplement un e-mail et nous réactivons votre police.

Questions concernant la poursuite de l'épargne

  • Comment savoir le montant épargné ?

    Il existe trois façons de le savoir :

    • au moyen de la fiche de pension que nous vous transmettons chaque année. Vous y trouverez toutes les données actualisées de votre contrat;
    • demandez une mise à jour à verzekeringen@xerius.be;
    • surfez sur www.mypension.be pour un aperçu de vos plans de pension complémentaire. Toutefois, ce site web ne mentionne pas encore toutes les assurances épargne-pension pour l'instant.
     
  • J'ai déjà une PCLI ailleurs. Puis-je également conclure un contrat avec vous ?

    Dans ce cas, deux options s'offrent à vous :

    • vous conservez votre capital auprès de l'autre assureur et vous démarrez un nouveau contrat avec Xerius;
    • ou vous transférez le capital constitué chez Xerius. Généralement, cette possibilité n'est pas très intéressante sur le plan financier.

    Remarque : par année civile, vous ne pouvez pas déduire fiscalement plus que le montant maximal autorisé. Toutefois, ce montant peut être réparti sur différents contrats.

     
  • Comment puis-je encore compléter ma pension ?

    Vous pouvez verser jusqu'à 9,40 % de votre revenu imposable net dans votre PCLI. Vous posez ainsi des fondations solides pour une belle pension complémentaire. Vous n'avez pas encore épuisé votre budget ? Vous pouvez compléter avec d'autres formules d'épargne, que vous trouverez ci-dessous par ordre décroissant d'intérêt fiscal :

    Pour les sociétés :

    1. Engagement individuel de pension (EIP)
    2. Épargne-pension individuelle
    3. Épargne à long terme

    Pour les entreprises personnes physiques et les professions libérales :

    1. Épargne-pension individuelle
    2. Épargne à long terme
    3. Convention de pension pour travailleur indépendant (CPTI)

Plus de questions et réponses

  • Puis-je aussi utiliser ma police pour le financement immobilier ?

    Effectivement, c'est possible. Vous pouvez mettre le contrat PCLI (comme une habitation) en gage lorsque vous contractez un prêt hypothécaire. Vous pouvez aussi demander une avance pour financer l'achat, la construction ou la rénovation de votre habitation. Vous trouverez toutes les informations à ce sujet dans la fiche sur les avances.

  • Puis-je changer de formule PCLI ?

    Oui, vous pouvez toujours changer entre Xerius Relax4Pension, Xerius Relax4More et Xerius Relax4Life. Envoyez simplement un message à l'adresse verzekeringen@xerius.be. Nous vous fournirons les documents nécessaires.
  • Je veux absolument tout savoir...