Vous êtes à la fois aidant proche et indépendant(e) ? Recevez un soutien plus que mérité.

L'un de vos proches a absolument besoin que vous lui prodiguiez des soins ? L'aidant proche que vous êtes mérite tout le soutien du monde. Xerius vous aide à demander une allocation financière pendant votre congé pour soins. Vous pouvez même obtenir une dispense de vos cotisations sociales.


Si vous aidez les autres, nous vous aidons aussi

Vous êtes indépendant(e) et vous vous occupez d'un proche malade, de votre enfant porteur d'un handicap, ou vous prodiguez des soins palliatifs ? Nous vous apportons tout notre soutien en vous fournissant une allocation pour soins de proximité. Celle-ci vous donne une bulle d'oxygène financière pour pouvoir mettre pendant quelque temps votre activité – et donc vos revenus – entre parenthèses.


Vous pouvez demander une aide dans le cadre de soins de proximité lorsque vous vous occupez de :

  • votre conjoint(e) ;
  • votre cohabitant(e) légal(e) ;
  • un parent jusqu'au deuxième degré ;
  • toute personne qui habite à la même adresse que vous d'après le Registre national.





Dans quels cas avez-vous droit à une aide pour soins ?

Vous êtes indépendant(e) à titre principal ou conjoint(e) aidant(e) en maxi-statut ? Vous pouvez dans ce cas demander une aide pour soins si vous avez payé des cotisations sociales au cours des deux trimestres précédents.


Vous êtes indépendant(e) à titre complémentaire, retraité(e) ou bénéficiez du régime préférentiel de l'article 37, qui fait que vous êtes assimilé(e) au statut d'indépendant à titre complémentaire ? Vous avez alors droit à l'aide pour soins de proximité si vous payez autant de cotisations sociales qu’un(e) indépendant(e) à titre principal.


Vous ne savez pas si vous répondez à ces critères ? N’hésitez pas à nous contacter. Nous nous tenons à votre disposition et nous ferons un plaisir de vous aider.

 

 

 

Combien de temps votre congé pour soins peut-il durer ?

Vous pouvez obtenir un congé allant d'un à six mois par demande. Une fois ce délai écoulé, vous pouvez introduire une nouvelle demande.


Vous pouvez prendre maximum 12 mois de congés pour soins sur toute votre carrière. Vous devez alors interrompre totalement ou partiellement votre activité. En cas d'interruption partielle, vous devez au moins réduire votre activité de moitié.


Attention cependant : interrompre ne veut pas dire arrêter. Vous ne pouvez pas radier votre numéro d'entreprise ou mettre fin à votre société pendant votre congé pour soins.

Remplir le formulaire de demande



Quel est le montant de l'allocation que vous pouvez percevoir dans le cadre des soins de proximité ?

Vous recevez par mois

  • 1.245,23 euros pour une interruption totale ;

  • 622,62 euros pour une interruption partielle d'au moins 50 %.

Cette allocation est versée sur votre compte à la fin du mois.


Vous avez interrompu totalement vos activités et avez perçu une allocation trois mois de suite ? Vous êtes alors aussi dispensé(e) de cotisations sociales pour un trimestre, et ce, avec maintien de tous vos droits sociaux, notamment en matière de pension et de soins de santé.


Vous n'interrompez vos activités totalement que pendant deux mois ? Vous payez dans ce cas vos cotisations sociales comme d'habitude, et vous êtes bien sûr en ordre. Cette dispense ne peut donc pas être octroyée en cas d'interruption partielle. Elle ne peut en outre être obtenue que pour 4 trimestres sur toute la carrière.

Votre partenaire malade touche lui aussi une allocation de la mutuelle?


Il se peut dans ce cas qu'il perde cette allocation parce que vous percevez cette aide pour des soins aux proches. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle.


Voici comment demander l'aide dans le cadre des soins de proximité

Important : introduisez votre demande AVANT d'interrompre votre activité. Vous pouvez pour ce faire télécharger le formulaire de demande.


Envoyez ce formulaire à Xerius par courrier recommandé ou déposez-le dans le bureau Xerius de votre choix.


Assurez-vous que les justificatifs adéquats soient joints au formulaire :

  • un certificat du médecin traitant. Vous demandez un congé pour soins pour votre enfant porteur d'un handicap ? Xerius vous demande dans ce cas de fournir un certificat.

  • une déclaration sur l'honneur mentionnant que vous interrompez partiellement vos activités. Ce document n'est pas nécessaire en cas d'interruption totale.

Xerius examinera ensuite votre demande. Nous confirmons alors la bonne réception de celle-ci par écrit puis vous communiquons notre décision dans un délai de trois semaines.

Remplir le formulaire de demande

Vous vous demandez peut-être aussi cela?

  • Comment éviter de perdre mon allocation ?

    Il est effectivement possible de perdre l'allocation. Imaginons par exemple que, en cette période difficile, vous décidiez de mettre définitivement un terme à votre activité d'indépendant(e). Xerius ne peut alors plus continuer à vous verser votre allocation, puisque vous ne répondez plus aux conditions.

    Contactez dès lors toujours Xerius lorsque vous envisagez des changements importants. Nous examinerons ensemble leurs conséquences.

  • La personne dont je m'occupais est décédée. Mon allocation prend-elle fin ?

    Le congé pour soins était-il en cours pendant le mois du décès et devait-il encore se poursuivre le mois suivant ? Vous conservez dans ce cas l'allocation pour ces deux mois.

    Pour donner un exemple : la période de soins accordée allait de janvier à juin inclus, mais votre proche décède malheureusement en mars. Vous recevez alors une allocation pour le mois de mars et d'avril, mais plus pour mai et juin.

  • Mon conjoint et moi sommes tous deux indépendants. Pouvons-nous prendre tous les deux en même temps un congé pour soins pour le membre de notre famille qui est malade ?

    C'est possible, si vous répondez tous les deux aux conditions. Gardez à l'esprit que vous n'avez chacun droit qu'à 12 mois. Si votre proche se bat contre une longue maladie, mieux vaut peut-être prendre vos périodes de congé chacun à votre tour. Vous pourrez ainsi couvrir ensemble une période de 24 mois.