Votre idée de business est-elle réalisable ?

« Si l'idée n'est pas a priori absurde, elle est sans espoir. » Les propos habiles d'Albert Einstein s'appliquent-ils à votre entreprise ? En d'autres termes : y a-t-il un espoir de traduire votre idée de business géniale en chiffres de vente solides ? Vous pouvez le découvrir grâce à une étude de faisabilité. Cela vous permettra de savoir a) s'il existe un marché pour votre idée, b) si les coûts d'exploitation restent dans les limites, c) si votre modèle économique tiendra la route à long terme et d) si Einstein avait raison.

« Faisable », qu'est-ce que cela signifie ?

Selon la science économique, un projet est réalisable si vous pouvez comptabiliser ce que l'on appelle le point mort. En d'autres termes, si vous réalisez le chiffre d’affaires nécessaire pour couvrir tous les coûts.


Cette faisabilité diffère pour chaque idée. L'entreprise milliardaire Netflix a d'abord plongé dans les dettes pendant des années avant que la caisse ne se mette à sonner. Le coffee shop du coin ne peut pas se permettre ce scénario. Les principaux enjeux sont toutefois les mêmes dans les deux cas. L’idée séduira-t-elle ? Et si c'est le cas : êtes-vous organisé pour faire face à la demande ?


Les experts parlent donc de faisabilité externe et interne.

  1. Pour la faisabilité externe, vous examinez le marché de votre produit ou service. Y a-t-il encore une place pour vous ? Pouvez-vous dompter la concurrence ?
  2. Pour la faisabilité interne, vous regardez dans votre propre jardin. Êtes-vous équipé pour réaliser votre chiffre d'affaires ? Êtes-vous au bon endroit ? Avez-vous assez de personnel ?



La faisabilité peut changer

Le coronavirus a été à la fois un glissement de terrain, un tsunami et un ouragan. De nombreux indépendants ont vu leur idée de business initiale devenir soudainement irréalisable en 2020. C'est là qu'il faut être flexible et repenser son idée. Un restaurant étoilé a lancé un service de coursier pour les repas à emporter, une entreprise de métallurgie s'est transformée en constructeur de piscines et d'innombrables commerçants ont créé leur propre webshop. Il s'agit là d'une autre caractéristique typique d'une idée de business forte : elle est malléable et peut se traduire par diverses initiatives fructueuses.





Votre étude de faisabilité : comment procéder ?

Vous mettez votre idée à plat avec une étude de marché, une analyse de la concurrence et l'élaboration d'un plan commercial et d’un plan financier. Bien sûr, cela implique un peu de travail. Mais la récompense est grande : vous avez la certitude que votre idée est réalisable, tant à court qu'à long terme.




Réalisez une étude de marché

Vos clients sont la clé du succès, dit la règle d’or de l'entrepreneuriat. Ce n'est que lorsqu'ils achètent votre produit ou service que vous pouvez réussir. Ne commettez pas l'erreur de penser que votre groupe-cible sera immédiatement enthousiasmé par votre offre. Vous devrez le convaincre d'ouvrir son porte-monnaie.


Ce groupe-cible n'est pas non plus l'ensemble de la population mondiale. « Si vous voulez atteindre tout le monde, vous n'atteindrez personne », se disent parfois les marketeurs autour d’une bière. C'est pourquoi vous devez délimiter votre groupe de clients potentiels aussi soigneusement que possible. Plus vous dresserez un portrait précis de vos clients, mieux vous pourrez identifier leurs besoins et plus votre stratégie marketing sera ciblée.


Par conséquent, décrivez aussi précisément que possible quel est le groupe-cible de votre produit ou service. S'agit-il de particuliers, d'entreprises ou des deux ? Quelles sont leurs caractéristiques démographiques et géographiques ? Où pouvez-vous les atteindre en ligne ? Parce que si vous voyez plus loin, vous ne pouvez pas vous passer d'une boutique en ligne.


Après la première segmentation standard, vous passez aux traits de personnalité. Qu'est-ce qui empêche vos clients de dormir la nuit ? Quels sont les besoins auxquels ils sont confrontés ? Que font-ils pendant leur temps libre ? Quel budget peuvent-ils dépenser ? Qu'est-ce qui stimule ou limite leur pouvoir d'achat ?


Un conseil : discutez avec des personnes de votre groupe-cible pour obtenir des réponses à ces questions. Vous serez étonné de voir à quel point une telle étude de marché auprès de celui-ci s’avère instructive. Continuez avec les questionnaires jusqu'à ce que vous connaissiez la réponse à des sujets brûlants tels que :

  • votre idée de business, votre produit ou votre service est-il attrayant ?
  • votre groupe-cible souhaite-t-il payer le prix que vous avez en tête ?
  • vos clients préfèrent-ils acheter dans un webshop ou dans un magasin physique ?

Une bonne préparation : le meilleur départ

Vous voulez être certain d’avoir pensé à tout lorsque vous vous lancez en tant qu’indépendant ? N’hésitez pas à vous rendre sur la page récapitulative. Vous y trouverez un scénario pratique pour un départ serein.

Jetez un oeil ici

Analyser la concurrence

Combien d’adversaires se disputent-ils votre marché ? La concurrence permet de mesurer vos chances de réussite.


Suivez le conseil du général chinois Sun Tzu : « connais ton ennemi ». Analysez l'offre, les prix et les services de vos concurrents. Quelles sont leurs forces et leurs faiblesses ? Offrent-ils des services auxquels vous n'aviez pas pensé ? Demandez-vous également ce que la concurrence ne fait pas. Peut-être voyez-vous une ouverture dans le marché, où vous pouvez vous lancer.


Une analyse de la concurrence n'est jamais facile, mais toujours utile. Voici un outil intéressant  pour cette étape cruciale.




Élaborer votre plan commercial

En 1967, Philip Kotler a écrit un livre sur le marketing, qui est aujourd'hui considéré comme l'un des meilleurs livres d'affaires de tous les temps. Il y présente les 4 P du marketing : produit, prix, placement et promotion. Plus d'un demi-siècle plus tard, ce quatuor constitue toujours la base d'innombrables plans commerciaux. Ce canon est également extrêmement utile pour vous.


  1. Produit : comment positionner votre entreprise, votre produit ou votre service ? En d'autres termes : pourquoi votre public choisira-t-il votre offre et non celle de la concurrence ?
  2. Prix : combien d'argent voulez-vous obtenir pour votre offre ? Est-il supérieur ou inférieur à celui de la concurrence, et comment le justifiez-vous ?
  3. Placement : où votre produit ou service est-il disponible ? Cela peut être dans un magasin, mais aussi sur Internet. Et de préférence les deux.
  4. Promotion : comment attirer l'attention de votre groupe-cible sur votre offre ? Quels canaux utiliserez-vous pour les atteindre ?



L'étape suivante : votre plan financier

Vous créez une entreprise pour gagner votre vie. Réussirez-vous à atteindre cet objectif ? Vous pouvez le découvrir en rédigeant votre plan financier .


L'élaboration d'un plan financier est un travail considérable. Pourtant, il est essentiel d'y consacrer suffisamment de temps et de travail. En effet, vous prévoyez les obstacles financiers que vous pourriez rencontrer en cours de route.


Un plan financier solide est également un argument convaincant auprès des prêteurs. La banque se basera sur ce document pour décider de vous accorder ou non un prêt ou un crédit de caisse. Après tout, en tant que starter, vous ne pouvez pas encore présenter de chiffres d'affaires concrets, et votre plan financier fait donc office de boule de cristal.


Heureusement, vous ne devez pas construire seul cette pierre angulaire de votre business plan. Pourquoi ne pas demander à votre comptable ? Il vous donnera volontiers de précieux conseils.




Enfin, évaluez régulièrement

L’étude de la faisabilité de votre idée n'est pas une promenade de santé. Faites l'exercice à fond, car vous en tirerez des enseignements précieux pour le démarrage de votre entreprise. À propos de démarrage : ces analyses sont également utiles lorsque votre entreprise existe depuis un certain temps. Après tout, votre marché est en constante évolution, et l'ennemi ne dort jamais - comme dirait Sun Tzu. Mais n'est-ce pas ce défi permanent qui rend l’entrepreneuriat si fascinant ?



Cette page résumée pour vous

  • Votre projet est réalisable si vous générez le chiffre d'affaires nécessaire pour couvrir les coûts.
  • Réalisez une étude de marché et une analyse de la concurrence. Élaborez un plan commercial et financier.
  • Une étude de faisabilité est essentielle pour un bon départ. Consacrez-y suffisamment de temps et de travail.




Ce qui pourrait vous intéresser

Établissez un business plan solide.

Lire la suite

Qui sont vos clients ? Où les trouvez-vous ?

Lire la suite

Connaissez vos concurrents.

Lire la suite