Votre marque comme fondement de votre logo

Il ne faut pas sous-estimer la puissance d'un logo fort. Une pomme croquée ? Apple. Le fameux « swoosh » ? Nike. Un crocodile vert ? Lacoste. Une dame avec un panier plein de fruits sur la tête ? Chiquita. Un bonhomme de pneus en caoutchouc ? Michelin. Certains symboles de marque prennent une telle importance que le nom n’est plus nécessaire. 

Un tel impact de votre logo ne peut être obtenu du jour au lendemain. Pourtant, cela vaut la peine de regarder votre logo avec soin. Opter pour une image ou s’en tenir aux lettres ? Quelles couleurs choisir ? Suivez les règles générales ci-dessous, et vous serez sur la bonne voie.

Concevoir votre logo : un mot, une image ou une combinaison ?

Une marque verbale met clairement en évidence votre nom.

Visuellement, un tel sigle n'est pas un terrain de jeu agréable, mais un bon graphiste peut l'utiliser de nombreuses façons. Avec une police percutante, une écriture miroir ou une adaptation des lettres, vous attirerez toujours l'attention.


Assurez-vous que la police - moderne, classique ou élégante - correspond à la personnalité de votre entreprise. Évitez les nombreuses lignes et boucles. Cela réduit la lisibilité de votre logo, en particulier sur l'écran d'un smartphone, d'une tablette ou d'un ordinateur.


Vous voulez vous démarquer avec une police unique ? Dans ce cas, achetez votre propre police sur - de préférence le pack complet, afin de pouvoir également souligner ou mettre en gras. Tenez compte du fait que les destinataires de votre communication ne disposent pas de cette police unique. Dans ce cas, ils verront apparaître votre texte dans une police standard, comme Times New Roman. Dès lors, vous pouvez aussi opter pour la solution intermédiaire et utiliser la police unique exclusivement pour votre logo et votre slogan. Vous pouvez ensuite mettre les autres textes dans une police standard.




Le logo : le résumé de votre entreprise en une seule image

Si la reconnaissance du nom n'est pas votre priorité, vous pouvez choisir une figure, une image, un symbole ou un dessin comme logo. Vous connaissez sans doute le lion de Delhaize, la coquille de Shell ou l'oiseau de Twitter. Votre logo ne doit pas seulement être très reconnaissable, il doit aussi vous distinguer de vos concurrents. Projetez-vous de passer la frontière ? Assurez-vous que votre logo a également du sens à l'étranger. Le tigre d'Esso, par exemple, n'a pas été un succès dans les pays d'Asie du Sud-Est, où l'animal n'est pas associé à la force, mais au danger.




Un logo combiné associe le meilleur des 2 mondes

Les marques les plus célèbres du monde ont autrefois vu le jour sous la forme d'un logo combiné. Il y a 20 ans, McDonald's ne faisait jamais la publicité de son fameux « M » sans le nom de la marque. Une fois que la « notoriété de la marque » a atteint des sommets, le nom a pu être omis de plus en plus souvent. Pour votre entreprise, c'est encore prématuré. Mais en combinant le logo et le nom de la marque, vous faites un premier pas judicieux vers une plus grande notoriété de votre marque.




Quelques règles de base pour un logo qui se démarque

  1. Pour commencer, prenez trois critères en compte : votre logo doit avoir du sens, être attrayant et capter l'attention de votre groupe cible.
  2. Votre logo n'a pas besoin d'être complexe ni ingénieux. Au contraire : un bon logo est clair et nécessite peu d'explications. Il indique clairement quels produits ou services vous fournissez.
  3. Il est préférable de créer un logo actif. Assurez-vous qu'il y a du mouvement. Vous vous souvenez du swoosh ?
  4. Gardez toujours à l'esprit que les couleurs apportent des sentiments. Le jaune est le bonheur, le vert la nature, le bleu la fiabilité, le blanc le calme. Du moins, dans notre société. Au Japon, le blanc est la couleur de la mort. Moralité : même le choix de la couleur doit être soigneusement étudié, surtout si vous avez des ambitions internationales.





Vous réalisez votre propre logo ?

Bien sûr, c'est également une option, surtout si vous avez un penchant artistique. Un bon conseil : n'achetez jamais de logo préfabriqué. C'est plutôt bon marché, mais vous omettez le caractère unique de votre entreprise. De plus, vous risquez de voir un jour votre logo apparaître ailleurs, s'il a également été vendu à d'autres entreprises.


Dans la recherche d'un logo, composer un mood board est une première étape intelligente. Rassemblez toutes les images possibles qui conviennent à votre entreprise : logos, photos, dessins, personnages, tout ce qui incarne l'atmosphère de votre entreprise ou de votre produit. Vous ne faites pas cela pour copier, mais pour savoir quels styles vous préférez. Pour un graphiste, un tel mood board est une feuille de route indispensable.


Demandez aussi régulièrement l'avis de personnes ayant un regard neuf. À force de travailler sur votre logo tous les jours, vous risquez de ne plus y voir très clair. Un nouveau regard peut être éclairant, surtout lors de la décision finale.


Autre aspect qui joue également un rôle important dans le choix de votre logo : veillez à ce qu'il apparaisse sur tous les supports de communication possibles. Votre logo doit non seulement apparaître dans la vitrine de votre magasin, mais aussi sur vos devis, factures et cadeaux d'affaires.


Pour conclure : vous pouvez non seulement faire concevoir votre logo, mais aussi votre identité visuelle complète. De cette façon, votre entreprise ou votre marque se rapproche de son groupe cible avec style, comme une dame ou un homme de la haute couture.