Devenir architecte indépendant(e) ? Faites-le ici

Le sort en est jeté : vous venez de décrocher votre diplôme en architecture bien mérité. Avec votre stage d'architecte indépendant(e), vous posez la première pierre de votre carrière. Xerius vous guide étape par étape tout au long du processus et vous déleste d'une grande partie de la paperasse. Ainsi, vous pouvez entièrement vous concentrer sur votre passion : construire votre carrière d'architecte.

1. Faire l'esquisse de votre stage

Si vous souhaitez construire votre carrière d'architecte en Belgique, vous devez vous inscrire auprès de l'Ordre des Architectes. Il en va de même pour commencer votre stage : votre nom doit d'abord apparaître sur la liste des stagiaires.. Pour votre demande, vous devrez sortir toute la paperasse :

  • votre formulaire de demande ;
  • vos contrat de stage et règlement de stage ;
  • la recommandation que vous avez reçue pour le stage, signée par vous-même et le maître de stage ;
  • l'engagement éthique ;
  • votre plan de stage, établi par le maître de stage ;
  • un certificat de nationalité, un extrait de casier judiciaire ;
  • la copie de votre diplôme ou, si votre diplôme se fait attendre, une attestation de votre université ;
  • une photo d'identité récente.

Votre demande d'inscription sera soumise au Conseil provincial qui vous inscrira sur la liste des stagiaires. À partir de là, vous pouvez entamer votre stage.

Qui cherche (un maître de stage) trouve

Vous n'avez pas encore trouvé de maître de stage ? Dans ce cas, naviguez sur ordredesarchitectes.be, le site de l'Ordre des Architectes qui reprend tous les postes vacants. Vous ne trouvez rien ? Contactez alors directement l'Ordre et ils vous aideront dans vos recherches.



2. Devenir architecte stagiaire indépendant(e)

Si vous commencez votre stage, vous obtiendrez le statut d'architecte indépendant(e). Autrement dit, vous n'êtes pas salarié(e), mais vous travaillez en tant qu'indépendant(e). Par conséquent, vous devez effectuer les démarches suivantes.




Faites un choix : entreprise personne physique ou société

La plupart des architectes qui démarrent en tant qu’indépendants optent pour une entreprise personne physique. Pourquoi ? Moins de paperasserie et peu de frais. Vous démarrez immédiatement une société ? Adressez-vous toujours à un comptable. Il vous accompagne de A à Z.


Sur cette page, nous partons du scénario dans lequel vous optez pour une entreprise personne physique.




Ouvrez un compte bancaire belge au nom de votre entreprise

De cette façon, vous pouvez enregistrer votre entreprise auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE). De plus, vous distinguez clairement les transactions privées des transactions professionnelles.


Saviez-vous d’ailleurs que vous ne deviez pas quitter votre table à dessin pour votre numéro de compte bancaire ? Lorsque vous démarrez en ligne via Xerius, vous pouvez immédiatement ouvrir un numéro de compte bancaire auprès de l’un de nos partenaires.




Enregistrez-vous à la BCE (Banque-Carrefour des Entreprises)

Après avoir fait enregistrer votre entreprise à la BCE, vous recevrez un numéro d'entreprise. Si vous le souhaitez, Xerius peut régler cet enregistrement pour vous.


La BCE regroupe toutes les données et les activités de chaque entreprise en Belgique. Les instances telles que l'ONSS ou la TVA y retrouvent toutes les données dont elles ont besoin sur les entreprises belges.




Faites activer votre numéro d'entreprise comme numéro de TVA

Xerius peut s'en charger pour vous si vous y êtes affilié(e). Cette activation vous permet de facturer la TVA à vos clients. Vous devez ensuite reverser ce montant à l'État.




Affiliez-vous à une caisse d'assurances sociales

Vous êtes architecte indépendant(e). Cela signifie que vous devez assurer votre protection sociale par vous-même en vous affiliant à une caisse d’assurances sociales comme Xerius. En échange de cotisations sociales payées chaque trimestre, vous bénéficiez de droits sociaux : pension, assurance maladie, indemnités en cas d'incapacité de travail et allocation de maternité.




Affiliez-vous aux Mutualités Libres

En vous affiliant, vous êtes parfaitement en ordre d'assurance maladie. Les frais médicaux vous seront remboursés et vous recevrez une indemnité en cas d'incapacité de travail.


Vous avez déjà une mutualité ? Dans ce cas, communiquez-lui votre nouveau statut : d'étudiant(e) à architecte stagiaire.





Devenir architecte indépendant ? Faisons-le ensemble.

Xerius s'en occupe pour vous :

  1. Votre inscription à la BCE (90,5 euros)
  2. Votre affiliation en tant qu'indépendant à Xerius Caisse d'Assurances Sociales
  3. L'activation de votre numéro d'entreprise en tant que numéro de TVA (66,55 euros)
  4. Votre inscription à la mutualité OZ (en option)
Démarrer une entreprise individuelle en ligne

Avez-vous une question sur votre situation en tant qu'architecte indépendant débutant ?

Les experts de Xerius y répondront volontiers. Contactez-les comme il vous convient :

  • Remplissez le formulaire à droite et prenez rendez-vous avec l'un de nos experts. Gratuit et sans engagement
  • T: 078 05 00 72
  • E: contact@xerius.be

Prenez rendez-vous

3. Passez chez un comptable

En tant qu’indépendant, vous n'y échapperez pas : vous avez plus d’obligations administratives, financières et juridiques qu’un salarié. Mais pourquoi y consacreriez-vous du temps ? Confiez toutes ces tâches à un comptable.


Il fait cette corvée mieux que vous et résout pour vous quelques questions complexes comme :

  • Opter pour l’entreprise individuelle ou la société ? Voler directement de vos propres ailes ou rejoindre un bureau d’architectes existant ? Combiner un emploi salarié avec un travail d’indépendant à titre complémentaire ? Tout cela joue un rôle dans votre choix.
  • Comment optimiser vos revenus ? Déduisez-vous vos frais professionnels selon le forfait légal (avec un maximum de 4 060 euros) ou optez-vous pour les frais réels ?
  • Quels frais professionnels pouvez-vous déduire ? Pensez à votre voiture, à votre téléphone et à votre affiliation à une organisation professionnelle. Votre comptable veille à ce que vous puissiez tirer le meilleur parti de la fiscalité.

4. S'assurer une protection suffisante

Pensez à vos assurances obligatoires

Afin de vous protéger, vous et vos clients, contre les fautes professionnelles, la loi vous impose de souscrire certaines assurances.

  • L'assurance responsabilité professionnelle couvre les frais résultant d'erreurs propres à votre profession.
  • L'assurance responsabilité civile protège des dommages encourus par des tiers – personnes autres que votre client – en cas d'erreur malencontreuse de votre part.

Ces assurances complémentaires sont toujours les bienvenues

Vous pouvez compléter les assurances obligatoires par des couvertures complémentaires. Elles sont vivement recommandées car, en tant qu'indépendant(e), vous ne bénéficiez pas de la même protection qu'un fonctionnaire ou un salarié. Ainsi, assurez-vous par vos propres moyens :