Vos cotisations sociales : ce que vous devez savoir en tant que starter

En tant qu'entrepreneur débutant, vous volez de vos propres ailes, également en ce qui concerne votre protection sociale. Pour bénéficier de tous les droits – tels que le remboursement des frais médicaux, la pension et les allocations de chômage –, vous payez des cotisations de sécurité sociale. Vous découvrirez ici comment fonctionne précisément ce filet de sécurité rassurant.

Vos cotisations sociales : comment et pourquoi ?

Vous payez des cotisations sociales. Mais qu'en est-il pour vous en tant qu'indépendant ? Appuyez sur Play et vous saurez tout en deux temps, trois mouvements. Vous découvrirez comment sont calculées exactement vos cotisations et ce que vous obtenez en échange de cet argent.

Devenir indépendant #7 : vos cotisations sociales

Pas évident, ce système de cotisations sociales, n'est-ce pas ? Nous le savons bien. C'est pourquoi nous détaillerons tout pour vous ci-dessous. Vous pourrez donc tout relire.





Cotisations sociales : comment est-ce que cela fonctionne pour les indépendants ?

Pour les indépendants comme vous, les cotisations sociales sont aussi importantes que les clients pour votre activité. En échange de ces cotisations, vous profitez en effet d'une protection sociale, comme une assurance maladie, les allocations familiales et votre pension.


En soi, tout le monde paie des cotisations sociales, mais différemment. L'employeur retient les montants sur le salaire brut versé à son salarié. En d'autres termes, avant que l'argent n'arrive sur le compte en banque du salarié. Il n'y voit donc que du feu. Pour vous, c'est tout différent. Comme vous n'avez pas d'employeur – vive la liberté –, vous versez vous-même vos cotisations sociales. Autrement dit, vous devez tirer l'argent de votre portefeuille.


Pour régler toutes ces formalités, vous vous affiliez à une caisse d'assurances sociales, comme Xerius. Nous calculons vos cotisations sociales et les versons à l'État après votre paiement. Vous pouvez donc dormir sur vos deux oreilles : vos droits sont parfaitement protégés.





Comment sont calculées vos cotisations sociales ?

Les salariés paient leurs cotisations sociales sur la base de leur salaire brut. Pour vous en tant qu'indépendant, le système est différent : c'est le revenu net imposable qui constitue la base du calcul. Votre revenu net est votre revenu brut moins les frais professionnels.




En tant que starter, vous payez des cotisations sociales provisoires.

Le législateur a fixé vos cotisations sociales à 20,5 % de votre revenu net imposable (annuel). Mais en tant que starter, vous n'avez pas encore de revenu annuel et vous payez donc des cotisations provisoires.


Vous avez le choix entre :

  • un montant minimum forfaitaire
  • ou une estimation que vous faites vous-même, de préférence avec votre comptable

Vous avez le choix entre ces deux options, mais pour commencer, l´'État fait le tout premier choix à votre place. Voilà pourquoi votre première demande de paiement des cotisations sociales mentionne le montant minimal. Vous pouvez alors décider d'accepter cette proposition ou de fournir vous-même une estimation.




Le montant minimum forfaitaire

Le législateur a fixé ce montant à 739,05 € par trimestre, et ce, pour un revenu annuel de maximum 13.996 €.


Comme vous avez pu le lire ci-dessus, cette option vous sera proposée lors de votre première demande de paiement. Comme le montant est fixe, il s'agit d'une option sûre. En effet, vous ne pourrez pas recevoir d'amende pour des cotisations sociales insuffisantes, même s'il s'avère par la suite que vous auriez dû payer davantage sur la base de vos revenus annuels.


Cependant, pour de nombreux starters, il reste difficile de verser cette cotisation minimale tous les trimestres, surtout lorsque le revenu est bien inférieur à 13.996 . Dans ce cas, vous pouvez demander la réduction starter . Vous bénéficiez alors d'une cotisation réduite pendant les 4 premiers trimestres de votre activité indépendante. Pour être précis :

  • 381,66 € pour un revenu annuel inférieur à 7.226 € 
  • 492,70 € pour un revenu annuel entre 7.227 € et 9.329 €


Faites vous-même une estimation de vos cotisations sociales

Vous payez la cotisation minimum et votre revenu annuel dépasse les 13.996 € ? Dans ce cas, vous n'y échapperez pas : vous devrez payer un supplément. Vous recevrez ce calcul deux ans plus tard, quand le fisc transmettra votre revenu effectif à votre caisse d'assurances sociales.


Pour éviter cela, vous pouvez estimer vous-même vos revenus annuels, puis payer les cotisations sociales provisoires correspondantes. Cette estimation est toutefois un exercice d'équilibriste. Procédez donc de manière aussi réaliste que possible, de préférence avec votre comptable. Ou bien jouez la sécurité en payant les cotisations que Xerius vous propose.

Découvrez vos cotisations sociales en un clin d'œil

Vous vous lancez comme indépendant pour gagner un peu d'argent de poche en plus de votre travail principal ? Ou vous devenez étudiant indépendant pour vous faire une idée de la vie en tant qu'entrepreneur ? La cotisation minimum peut différer en fonction du statut. Voilà pourquoi Xerius calcule tous les scénarios possibles dans un barème détaillé. Vous saurez ainsi en un clin d'œil les cotisations que vous devez payer. Vous pouvez aussi poser la question à votre comptable.

En tant qu'indépendant établi, vous payez des cotisations sociales définitives.

Vous vous lancez en tant qu'indépendant lors de l'année X ? Dans ce cas, vous devrez remplir votre première déclaration fiscale à l'année X+1. Durant l'année X+2, les contributions transmettront votre revenu précis de l'année X à votre caisse d'assurances sociales. Avec ce montant, Xerius calculera vos cotisations définitives.


Ces cotisations définitives seront soit supérieures aux cotisations provisoires que vous avez payées pendant deux ans – vous payez alors un supplément –, soit inférieures – vous récupérez alors une partie de votre argent. Ce nouveau calcul – appelé régularisation – sera effectué jusqu'à la troisième année de votre activité indépendante.



Après 3 ans, vous n'êtes plus starter. Votre caisse d'assurances sociales  calcule alors vos cotisations provisoires sur la base de vos revenus d'il y a 3 ans. Vous ne devez donc plus choisir entre les cotisations minimales ou une estimation personnelle, car Xerius vous fait une proposition lors de chaque trimestre.

Bon à prendre : vous payez moins d'impôts !

Vos cotisations sociales constituent également une dépense professionnelle. Elles sont donc déduites de votre revenu brut après le calcul, et vous payez donc moins d'impôts. Vous suivez toujours ? Ne vous en faites pas, le calcul des cotisations sociales est un vrai casse-tête. Retenez qu'en payant des cotisations sociales, vous payerez moins d'impôts.

Quand payer les cotisations sociales ?

Le dernier jour de chaque trimestre, vos cotisations sociales doivent se trouver sur le compte de votre caisse d'assurances sociales. L'argent doit en effet être versé à l'État ce même jour. Voilà pourquoi vous devez payer au plus tard aux dates suivantes :

  • trimestre 1 : 25 mars
  • trimestre 2 : 25 juin
  • trimestre 3 : 25 septembre
  • trimestre 4 : 25 décembre

Payer à temps, cela vaut deux fois la peine...

  • car vos impôts diminuent. Vos cotisations sociales sont des frais professionnels que vous pouvez déduire fiscalement à 100 %. Mais uniquement pour l'année durant laquelle vous avez payé les cotisations.
  • car vous éviterez des amendes douloureuses, de pas moins de 3 % pour les cotisations impayées. Vous êtes toujours dans le rouge le 31 décembre ? Vous devrez alors payer une majoration unique de 7 %.



Que recevez-vous en échange de vos cotisations sociales ?

Une chose est sûre : vous êtes bien protégé. Ces dernières années, la protection sociale des indépendants a été très nettement renforcée. En cliquant sur le bouton ci-dessous, vous découvrirez tout l'arsenal de vos droits.

Vos droits en tant qu'indépendant