Envie de lancer un pop-up store ? Voici ce que vous devez savoir

Aujourd’hui, les pop-up stores font désormais partie intégrante du paysage urbain. Qu’il s’agisse d’un bar, d'un restaurant ou d'un magasin pop-up. Ils ont une caractéristique en commun : un pop-up est toujours éphémère. Mais aussi éphémère soit-il, il y a un certain nombre de formalités à remplir. Nous vous montrons la voie.


Le pop-up store : pourquoi faire ce choix ?

Un pop-up est une manière accessible pour les entreprises, surtout les boutiques en ligne, de tester sans trop de frais et d’obligations ce que c’est d’avoir un magasin physique. Vous pouvez ainsi voir si vos produits se vendent bien dans un vrai magasin.




Un pop-up store est le jardin d’expérimentation idéal

Surmonter ses craintes et prendre des risques : cela fait partie de la vie des entrepreneurs. Qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ? Mais conclure d’emblée un contrat de location coûteux de plusieurs années pour votre établissement n'est pas idéal. Il s'agit d'un pari financier dont l'issue est incertaine, surtout si votre offre n’est pas encore tout à fait au point.


Un bail commercial classique s’assortit normalement d’un certain nombre d’années. C’est logique, car cela permet au propriétaire d’avoir la certitude d’un revenu constant. Mais c’est tout sauf la manière rêvée de tester un concept dans une sorte de jardin d’essai. Ou pour lancer une offre temporaire. Solution : le pop-up store.




Des règles favorables facilitent le démarrage

Les autorités ont établi une loi distincte pour les pop-up stores. Dans ce cadre, vous profiterez de quelques avantages indéniables pour vous en tant que locataire :

  • La durée du contrat est de maximum un an. Vous pouvez toutefois conclure plusieurs contrats de location successifs, par exemple deux contrats de quatre mois chacun.
  • Vous pouvez résilier le bail anticipativement (par recommandé), au moins un mois à l’avance. Le bailleur ne peut pas résilier le contrat sans raison.
  • Vous pouvez faire effectuer des transformations. Prévenez le bailleur par écrit. Les travaux doivent être conformes aux accords du contrat. Et à l’issue de la période de location, le propriétaire peut vous demander de remettre l’immeuble dans son état d’origine.

Votre boutique temporaire a le vent en poupe ? Dans ce cas, vous pouvez transformer votre contrat de bail court en contrat de bail commercial classique. Vous franchirez ainsi le pas vers un magasin permanent. Vous trouverez de plus amples informations sur ces dispositions dans le décret relatif à la location de courte durée en faveur du commerce et de l’artisanat.





Où installerez-vous votre pop-up store ?

Vous avez une idée en tête ? La recherche de l’endroit idéal peut commencer. Il y a un certain nombre de facteurs à prendre en compte. Les plus importants ? Déterminer le type d’espace qui convient le mieux à votre idée. De nombreux pop-up utilisent les locaux suivants :

  • Magasin vide. Un espace qui demande simplement à être utilisé. Il vous suffit d’adapter le lieu à votre marque.
  • Centres commerciaux. De nombreux centres commerciaux disposent de magasins vides ou de kiosques spéciaux que vous pouvez louer. Un espace dans un centre commercial coûte peut-être un peu plus cher, mais il vous met en contact avec le meilleur type de passants : ceux qui sont prêts à dépenser de l’argent.
  • Pop-in. Des petits magasins dans un magasin. Une manière fantastique d’augmenter le succès d’un magasin existant. Pensez également à un magasin dans un hôtel.
  • Galeries et salles d’événements. Contrairement aux boutiques pop-in, les galeries et les salles d’événements sont comme des pages vierges sur lesquelles vous présentez votre marque digitale exactement comme vous le souhaitez. Ces lieux sont en outre prévus pour des événements, ce qui est loin d'être le cas de tous les magasins ordinaires.
  • Emplacement mobile. Si vous ne voulez pas vous limiter à un seul endroit, vous pouvez toujours vous déplacer et louer un camion ou un bus pour votre pop-up store. Vous avez peut-être vu le fashionbus de Mio Care qui fait la tournée de la Flandre.

ASTUCE ! Faites sensation et développez votre notoriété

Votre pop-up ne reçoit que peu de visiteurs ? Dans ce cas, la conclusion est trop souvent : le concept ne fonctionne pas. Faux ! Car peut-être avez-vous généré trop peu d’attention pour votre boutique ? Et vous n’avez pas suffisamment fait connaître votre établissement.


Pour obtenir l’effet maximal, les clients doivent savoir précisément quand votre pop-up store ouvrira et fermera ses portes. Créez par exemple une page d’événement sur Facebook et envoyez un e-mail à tous vos abonnés. Vous n’avez qu’un petit stock de produits ? Rendez votre magasin encore plus exclusif en annonçant la fermeture du pop-up store au moment où les produits seront épuisés. La peur de manquer quelque chose incitera vos clients à vous rendre visite plus rapidement.

Pour vous aider dans votre recherche, il existe de nombreuses plateformes comme The Box, No Madness, Pop this place et Spacified. Ces initiatives rassemblent les bailleurs et les aspirants pop-up.


N’hésitez pas à demander à votre ville ou commune s’il existe des règles favorables pour les espaces commerciaux temporaires. Certaines villes lancent des projets qui associent des immeubles inoccupés à des starters ambitieux, sans contrats de location trop rigides. "Kortrijk Zaait" et "Popstart Leuven" en constituent deux exemples.


D’autres villes comme Anvers, Bruges, Gand et Bruxelles vous aident également à trouver un endroit approprié.

Une bonne préparation : le meilleur départ

Vous voulez être certain d’avoir pensé à tout lorsque vous vous lancez en tant qu’indépendant ? N’hésitez pas à vous rendre sur la page récapitulative. Vous y trouverez un scénario pratique pour un départ serein.

Jetez un oeil ici

Combien coûte l’ouverture d’un pop-up store ?

Vous avez les frais de votre location. Tenez également compte d'autres frais supplémentaires. Comme l’aménagement de votre pop-up store. Car le grand avantage d’un magasin physique par rapport à une boutique en ligne est l’expérience unique que vous pouvez offrir à vos clients. Prévoyez donc un budget pour l’aménagement et la décoration.


Pensez également aux frais liés à Internet, au système de caisse, à l’espace de stockage, à l’éclairage, à la musique, etc.





Comment lancer un pop-up store ?

Cela dépend. Vous vendez déjà dans une boutique en ligne ou par le système collect & go ? Dans ce cas, un pop-up store est une extension physique pratique. Les rouleaux de cannelle végan de Have A Roll en constituent un bel exemple. Ils ont lancé leur concept sous la forme de commandes en ligne à venir retirer une fois par semaine. Ce fut un tel succès qu’ils ont ouvert leur premier pop-up store à Anvers, où vous pouvez désormais vous délecter de leurs créations.


Si vous vendez dans une boutique en ligne par exemple, vous avez déjà un numéro d’entreprise. Dans ce cas, il s’agit de trouver le bon endroit, de conclure un contrat de bail et d’organiser entièrement votre nouveau pop-up store comme vous l’avez en tête. N’oubliez pas d’inscrire votre pop-up comme unité d’établissement à la Banque-Carrefour des Entreprises.

Ouvrir un établissement supplémentaire

Vous n’avez pas encore débuté en tant qu’indépendant ? Dans ce cas, vous devez d’abord inscrire votre pop-up et vous affilier en tant qu’indépendant auprès de Xerius. Ensuite, vous pourrez activer immédiatement votre numéro de TVA.

Lancer son entreprise

Cette page résumée pour vous :

  • Un pop-up est une manière accessible de tester votre idée ou votre produit.
  • Il existe une législation spéciale qui régit la location d’une manière simple.
  • Réfléchissez suffisamment au type d’espace que vous souhaitez louer. Vous voulez offrir à vos clients une expérience unique.




Ce qui pourrait vous intéresser

Comment établir un plan de communication efficace ?

En savoir plus

Comment créer un logo efficace ?

En savoir plus

L’importance d’indiquer correctement ses données en ligne

En savoir plus